Coronavirus : Emmanuel Macron envisage un retour au travail à partir du 11 mai

Coronavirus : E. Macron envisage un retour au travail à partir du 11 mai
Publié le 14/04/2020

Le confinement est officiellement prolongé jusqu’au 11 mai 2020, date à partir de laquelle Emmanuel Macron envisage de permettre au plus grand nombre de retourner travailler.

Plus de 36 millions de Français à l’écoute du président de la République

L’allocution télévisée d’Emmanuel Macron du lundi 13 avril à 20h02 a battu un record d’audience absolu, selon Médiamétrie, en réunissant 36,7 millions de téléspectateurs, ce qui représente plus de la moitié de la population française.

Si « l’épidémie commence à marquer le pas » et que « l’espoir renait », le président de la République a annoncé la nécessité de prolonger le confinement jusqu’au lundi 11 mai 2020 dans toute la France.

Dans son discours enregistré à l’Elysée, le chef de l’Etat a mis à l’honneur les soignants, « en ville comme à l’hôpital », puis en « deuxième ligne, nos agriculteurs, nos enseignants, nos chauffeurs routiers, livreurs, électriciens, manutentionnaires, caissiers et caissières, nos éboueurs, personnels de sécurité et de nettoyage, nos fonctionnaires, nos journalistes, nos travailleurs sociaux, nos maires et élus locaux » qui « ont permis à la vie de continuer à fond ».

Emmanuel Macron a ensuite détaillé « en toute transparence » ce qui nous attend pour les prochains mois, précisant que les tests, durant les semaines à venir, devraient « d’abord [être] pratiqués sur nos aînés, nos soignants et les plus fragiles ».

Des aides accrues pour les salariés, les entreprises, les artisans et les indépendants

Durant le confinement, « les mesures de chômage partiel pour les salariés et de financement pour les entreprises seront prolongées et renforcées ».

Pour les artisans, les commerçants, les professions libérales et les entrepreneurs, si le fonds de solidarité apporte « une première réponse », le président de la République a entendu que ce n’était pas suffisant et a demandé au gouvernement « d’accroître fortement les aides, de les simplifier », afin de permettre de surmonter cette période.

Pour aider « les secteurs qui, comme le tourisme, l’hôtellerie, la restauration, la culture et l’événementiel, seront durablement affectés », des aides spécifiques et des annulations de charges seront mises en place.

« Dès mercredi, le conseil des ministres décidera des moyens financiers nouveaux et le gouvernement apportera toutes les réponses nécessaires à chaque fois qu’il le faudra. » Emmanuel Macron

Lire aussi >> 150 formations gratuites pour les demandeurs d’emploi

Une aide financière pour les plus fragiles et les plus démunis

Une aide exceptionnelle sera versée « sans délai » aux familles les plus modestes avec des enfants « afin de leur permettre de faire face à leurs besoins essentiels », ainsi qu’aux étudiants les plus précaires.

Lire aussi >> Les allocations pour les chômeurs en fin de droits prolongées jusqu'à la fin du confinement

Un retour au travail massif à partir du 11 mai ?

Le 11 mai marquera le début d’« une nouvelle étape » avec la réouverture progressive des crèches, des écoles, des collèges et les lycées. Quant au travail, toujours selon les termes du président : « Le 11 mai, il s’agira aussi de permettre au plus grand nombre de retourner travailler, redémarrer notre industrie, nos commerces et nos services. Le gouvernement préparera sans délai ces réouvertures avec les partenaires sociaux pour que des règles soient établies afin de protéger les salariés au travail. C’est la priorité. »

Lire aussi >> Comment se protéger du coronavirus au travail ?

Covid-19 : quels secteurs resteront fermés après le 11 mai 2020 ?

En revanche les lieux rassemblant du public tels que les « restaurants, cafés et hôtels, cinémas, théâtres, salles de spectacles et musées » resteront fermés à ce stade ». Quant aux grands festivals et autres événements rassemblant un public nombreux, ils ne pourront pas se tenir avant au moins la mi-juillet. Emmanuel Macron promet que la situation sera collectivement évaluée à partir de mi-mai, chaque semaine, « pour adapter les choses et vous donner de la visibilité ».

« Jusqu’à nouvel ordre, nos frontières avec les pays non-européens resteront fermées. » Emmanuel Macron

Le plan de l’après 11 mai : des tests pour les malades, des masques pour tous et… un vaccin ?

A partir du 11 mai, une nouvelle organisation devrait permettre de réussir cette étape, notamment avec « l’utilisation le plus large possible des tests » pour sortir au bon moment du confinement.

« Le 11 mai, nous serons en capacité de tester toute personne présentant des symptômes. » Emmanuel Macron

En complément des « gestes barrière » qu’il faudra continuer à appliquer, chaque Français pourra se procurer un masque grand public dont l’usage deviendrait systématique dans les transports en commun par exemple, ou pour les professions les plus exposées.

Emmanuel Macron confirme qu’une très faible minorité de Français a contracté le Covid-19 ; « c’est pourquoi la première voie pour sortir de l’épidémie est celle des vaccins ». La France investira encore plus massivement dans la recherche.

« Nous tiendrons. »

S’engageant à ne négliger aucune piste, y compris celle de l‘utilisation d’une application numérique dédiée, Emmanuel Macron termine son discours sur une note supplémentaire d’optimisme : « Mes chers compatriotes, nous aurons des jours meilleurs et nous retrouverons les jours heureux. »

Le gouvernement devrait présenter son « plan de l’après-11 mai » dans les quinze prochains jours.

« Il nous faudra nous rappeler aussi que notre pays, aujourd’hui, tient tout entier sur des femmes et des hommes que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal. « Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune ». Ces mots, les Français les ont écrits il y a plus de 200 ans. Nous devons aujourd’hui reprendre le flambeau et donner toute sa force à ce principe. Il nous faudra bâtir une stratégie où nous retrouverons le temps long, la possibilité de planifier, la sobriété carbone, la prévention, la résilience qui seules peuvent permettre de faire face aux crises à venir. »

Emmanuel Macron

Revoir l'intégrale de l'allocution du président

 

  Par Natacha Le Jort 

La rédaction vous conseille

> Confinement/reconversion : avez-vous déjà pensé à changer de métier ?
> Coronavirus : les secteurs qui recrutent pendant l’épidémie
Allocations chômage : les nouvelles règles de calcul reportées au 1er septembre 2020
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS