Où les Français vont-ils partir en vacances en 2020 ?

Où les Français vont-ils partir en vacances en 2020 ?
Publié le 20/07/2020

La pandémie de covid-19 est toujours d’actualité et impact notre quotidien depuis plusieurs mois. Les vacances d’été qui ont commencé il y a quelques semaines sont elles aussi chamboulées :  
• Les vacanciers français vont principalement partir en France pour respecter les consignes sanitaires et supporter l’économie locale selon un sondage OpinionWay pour Sofinco ;
• Une partie des français va partir moins longtemps que prévu avec un budget moindre qu’en 2019 et des réservations tardives par craintes d’annulation ;
• Les destinations étrangères sont beaucoup moins prisées qu’à l’accoutumée malgré la réouverture totale ou partielle des frontières.

Des vacances plus locales

Les touristes français vont avant tout privilégier des destinations de vacances sur le territoire français selon un sondage OpinionWay pour Sofinco réalisé au mois de mai sur un échantillon de 1018 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. En effet près de 71% des vacanciers sondés vont partir en France cet été. A l’origine seuls 55% d’entre eux pensaient partir dans l’hexagone.

Ce choix s'explique d’abord par la volonté de respecter les consignes sanitaires misent en place par l’Etat. A l’heure où certains départements voient le nombre de cas de contaminations augmenter le respect des gestes barrières et des règles sanitaires apparaissent comme une priorité. 

Seconde explication la volonté de soutenir l’économie française. 86% des vacanciers sondés pensent que l'économie locale nécessite plus de soutien que les compagnies aériennes françaises.

Lire aussi >>
Congés payés et RTT : les conséquences du covid-19 sur nos vacances



Durées de séjours, mode de réservation et budget vacances modifiés

Autre conséquence de la pandémie des réservations plus tardives. 64% des français interrogés ont décidé de réserver leurs vacances à la dernière minute par crainte d'une annulation leur séjour pour des raisons sanitaires.

En plus de destinations moins lointaines que prévu, la durée envisagée des vacances baisse également. Un tiers des vacanciers comptent réduire la durée de leur vacance pour cet été. Ils sont 27% seulement à privilégier des séjours longs de trois semaines ou plus et 36% à avoir envisagé des séjours de courte durée de moins d’une semaine.

Le budget alloué pour les vacances estivales diminue aussi. Les français souhaitent en moyenne dépenser 1234 euros pour leurs vacances. C’est un chiffre moins important que pour l’été 2019 (une baisse de 231 euros en moyenne).

Les destinations étrangères moins prisées

Le 15 juin dernier les frontières intérieures de l’Union Européenne ont progressivement été rouvertes suivies le 1er juillet par les frontières extérieures à l’espace Schengen selon une liste de pays sélectionnés en fonction de leur situation sanitaire respective par l’Etat français. 

Malgré ces mesures les départs à l’étranger sont beaucoup moins au programme. 16% seulement des vacanciers français ont décidé de partir à l'étranger cette année. Ils étaient près de 44% à avoir initialement prévu un séjour en dehors des frontières nationales. 65% des sondés ont tout simplement exprimé leur envie de passer leurs vacances en France.

Par Jean Baptiste Fauquenot

La rédaction vous conseille : 
>> Deux tiers des Français travaillent pendant leurs vacances
>> Mooc : continuez à être curieux ! 
>> Reconversion : 10 formations pour changer de métier

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS