1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. S'informer
  4. >
  5. Les métiers qui recrutent en 2018

Les métiers qui recrutent en 2018

On recrute en 2018 ! Ce sont près de 800 000 postes à pourvoir chaque année d’ici 2022. Ces postes correspondent à des départs en fin de carrière ou à des créations nettes d’emploi, avec quelques tendances lourdes qui se dégagent comme la tertiarisation des métiers et une progression de la part des femmes dans l’emploi. Petit panorama des secteurs porteurs et créateurs d’emploi.
Métier qui recrute

Les métiers des services à la personne recrutent le plus

Environ 160 000 emplois vont être créés d’ici les 6 prochaines années : des métiers comme aide à domicile, agent d’entretien, assistante maternelle ou encore aide ménager, accompagnant éducatif et social.

Ce sont des métiers qui offrent une faible rémunération, à temps partiel la plupart du temps et qui requièrent des qualités humaines (l’empathie, la patience, la psychologie et un savoir-être).

Métiers qui recrutentSource : Dares (direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques)

A noter

Le marché des services à la personne offre également de nombreuses opportunités entrepreneuriales et recrute de nouveaux franchisés.

Les professions liées à la santé offrent des opportunités d’emplois

Ces professions sont représentées dans les hôpitaux, les maisons de retraite, les cliniques et cabinets médicaux : infirmier, sage-femme, aide-soignant ou professions paramédicales.

Lire aussi >> Quels sont les métiers les plus créateurs d’emploi ?

Les salariés du domaine de la santé et plus spécifiquement du secteur hospitalier sont susceptibles de travailler certains dimanches.

Les métiers porteurs du secteur des services aux entreprises 

Les cadres commerciaux, administratifs et financiers font partie des métiers porteurs. Les professions commerciales telles que vendeur, attaché commercial et représentant sont quant à elles recherchées.

Bon à savoir

On prévoit chaque année près de 80 000 embauches de techniciens des services administratifs, comptables et financiers, plus de 40 000 attachés commerciaux et représentants et plus de 40 000 agents de maîtrise (ex : chef de rayon) pour le commerce.

Métiers de l'informatique
On note aussi des métiers en plein essor dans l’informatique et le numérique, tels que développeur web, data analysts ou responsable de la sécurité des systèmes d'information. Découvrez les compétences professionnelles les plus recherchées dans ce secteur, ainsi que les entreprises du jeu vidéo qui recrutent à tous les postes : fonctions support, juridique ou marketing.

On estime à plus de 150 000, les informaticiens qui seront embauchés cette année !

La fonction publique, un secteur qui recrute, surtout dans l’enseignement et la justice

Le ministère de l’Education Nationale recrute 25.000 nouveaux enseignants en 2018 : inscrivez-vous aux concours de recrutement d’enseignants et de personnels d’éducation (CAPES, CRPE, CAPET, CAPEPS…).

L’Éducation nationale recrute également sans concours du personnel administratif : aucune condition d’âge, de diplôme ou d’expérience professionnelle n’est exigée. Ces recrutements sans concours permettent d’accéder directement au corps de fonctionnaires de la catégorie C des adjoints administratifs.

Les métiers de fonctionnaires dans le domaine de la Justice recrutent également avec un total de 7000 créations de postes de fonctionnaires, magistrats et personnels pénitentiaires en 2017.

Les métiers des transports recherchent…

  • 1000 conducteurs de train cette année pour la SNCF, sans concours, à condition d’être titulaire d’un permis B. Ces postes sont aussi accessibles aux personnes en situation de handicap. Les personnes recrutées seront amenées à travailler le jour comme le soir, la nuit, les week-end et jours fériés.
  • 1000 conducteurs et conductrices de bus âgés d’au moins 21 ans (détenteurs du permis B ou D) pour la RATP ; aucun diplôme n’est exigé.


Lire aussi > L’emploi dans le transport routier poursuit sa croissance

De nombreuses créations d’emploi pour les métiers du commerce, de l’hôtellerie-restauration et des loisirs

Enfin, les métiers de l’hôtellerie-restauration et des loisirs recrutent également, ainsi que les métiers de l’animation culturelle et sportive.La proportion des postes à pourvoir se situe dans la moyenne, en raison du fait qu'il y aura peu de départ en fin de carrière. Les recrutements restent néanmoins nombreux car ces métiers connaissent un important turn-over dû à des conditions d’activité souvent difficiles.

"Les départs en fin de carrière seront limités dans certains métiers peu qualifiés recrutant de nombreux jeunes comme les caissiers, vendeurs et attachés commerciaux, les cuisiniers et employés de l’hôtellerie et de la restauration, les coiffeurs et esthéticiens ou les métiers de l’animation culturelle et sportive : dans ces professions, moins de 1,9% des personnes en emploi seraient concernées chaque année. Ces métiers devraient néanmoins continuer à bénéficier des nouveaux modes de consommation privilégiant le bien-être et les loisirs : le rythme des créations d’emploi y resterait donc relativement soutenu, tiré à la hausse dans le secteur du commerce par la prolongation des horaires d’ouverture, la hausse de la qualité des prestations et les préférences des consommateurs pour les commerces de proximité, malgré le développement continu des nouvelles technologies et du commerce électronique. Seul le métier de caissiers ne profiterait pas de cette dynamique du secteur du commerce mais pâtirait de l’automatisation des caisses. Ainsi le nombre de caissiers resterait stable sur dix ans", détaille la Dares.

Sur le même sujet
> 69 % des entreprises envisagent de recruter
> Les entreprises qui recrutent en ce moment
> L’intérim attire des profils de plus en plus qualifiés

Envie de changer de métier et de vous épanouir dans votre activité ?

>> Toutes les infos sur la reconversion professionnelle

Ajouter
Partager