Devenir boulanger

Avec plus de 32 000 entreprises en France, la boulangerie-pâtisserie est au premier rang des entreprises du commerce de détail alimentaire. Derrière la profession de boulanger, ce ne sont pas moins de 6 milliards de baguettes qui sortent des fournils chaque année...

Quelles sont les missions d’un boulanger ?

Être boulanger, c’est avant tout un savoir-faire. Malgré la mécanisation de la production, notamment du pétrin, le boulanger reste le seul maître de la composition des produits alimentaires qu’il fabrique. Outre sa fonction de créateur des saveurs, c’est également un commerçant qui doit vendre sa production.

Qu’il produise des baguettes, des viennoiseries, des produits salés ou sucrés, le boulanger travaille aussi bien dans l’artisanat que dans l’industrie pour un chiffre d’affaires moyen par entreprise de près de 275 000 euros HT.

Salarié en entreprise ou à son compte, le boulanger a pour missions de choisir sa farine avec minutie, de produire du pain tous les jours, de veiller à la bonne marche de ses outils de production (four, matériel de vente…), de cuire les aliments selon les besoins, de faire appel à son intuition ou à son expérience pour proposer des produits recherchés par la clientèle (sandwichs, différents pains, galettes…), de gérer les stocks et de négocier avec les fournisseurs, d’anticiper la demande de ses clients potentiels et de gérer, pour l’artisan, une véritable entreprise sur le plan humain et comptable.

Manuel, le boulanger peut également être créatif

Il choisit lui-même la présentation de ses produits et les combinaisons d’aliments possibles. Vendeur et gestionnaire, il a le sens du commerce et maîtrise les processus de fabrication.

boulanger

La profession de boulanger exige des qualités d’écoute pour accompagner les envies des clients, de résistance physique car le métier démarre aux aurores, de rigueur pour une production rationnelle et efficace et des talents de chef d’entreprise et de vendeur.

Lire aussi >> Travail le dimanche : les professions les plus concernées

Selon son statut, le boulanger peut exercer dans une boulangerie artisanale ou dans une boulangerie industrielle, voire dans un hypermarché.

Comment devenir boulanger ?

Pour devenir boulanger, un CAP de boulanger en 2 ans est suffisant. Il s’acquiert auprès d'un Centre de formation des apprentis ou en lycée professionnel. Mais il existe d’autres voies possibles, tels que le Bac pro boulanger-pâtissier en 3 ans sous la responsabilité des Chambres de Métiers.

>> Consultez l’annuaire des formations.

Salaire et évolution du boulanger

Le salaire de base d’un boulanger démarre au Smic, soit 1480,27 euros bruts mensuels. Le secteur est porteur car il recrute fréquemment de la main-d’œuvre, en particulier dans le secteur de la boulangerie artisanale. Supermarchés et boulangeries industrielles recrutent également de plus en plus d’ouvriers qualifiés.

Lire aussi >> Quels sont les métiers qui recrutent ?

Avec l’expérience, le boulanger salarié peut décider de créer sa propre entreprise ou de reprendre une boulangerie déjà existante. Il peut aussi s’exporter à l’étranger et bénéficier de l’aura des boulangers français, en particulier aux Etats-Unis, en Asie ou en Amérique du Sud.

Ajouter
Partager