1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. S'informer
  4. >
  5. Reconversion : comment devenir gendarme ?

Reconversion : comment devenir gendarme ?

Plus de 98 000 gendarmes assurent la protection des personnes et des biens en France. Hommes de terrain, ils travaillent en étroite collaboration avec différents ministères, principalement celui de l’Intérieur, de la Défense et de la Justice mais ils peuvent aussi répondre aux sollicitations du ministère des Transports, par exemple. Les gendarmes interviennent essentiellement pour prévenir la délinquance et apporter secours et assistance aux citoyens.

Quelles sont les missions d’un gendarme ?

Discipliné – c’est un militaire avant tout – responsable, disponible et courageux, le gendarme exerce différentes missions. Il peut servir l’intérêt national, assurer la sécurité publique, réprimander des infractions, mais aussi prévenir des risques et maintenir l’ordre public.

L’activité essentielle du gendarme dépend surtout de son affectation. Statistiquement, plus d’un tiers des gendarmes travaillent dans des missions de police judiciaire, et leur métier se rapproche de celui du policier, mais ils peuvent également se spécialiser dans des domaines aussi divers que variés : plongée, parachutisme, pilote, spécialistes de montagne, maîtres-nageurs, spécialistes informatiques, techniques et administratifs…

La hiérarchie militaire constitue le tronc commun, mais ce sont les aptitudes réelles de chacun et les différentes aspirations qui donnent au gendarme un contour professionnel particulier.

Lire aussi >> Travail le dimanche : les professions les plus concernées

Comment devenir gendarme ?

Aucun diplôme n’est requis pour exercer la profession de gendarme. Il est possible toutefois de passer des épreuves de sélection pour devenir immédiatement sous-officier ou gendarme adjoint. Les officiers, pour leur part, doivent se présenter aux concours de niveau bac +4 ou sortir des écoles militaires ou du cadre A de la fonction publique.

Eu égard à la profession, il faut naturellement un casier judiciaire vierge, être de nationalité française et jouir de ses droits civiques.

>> Consultez l’annuaire des formations.

Salaire et évolution du gendarme

Avec un salaire moyen mensuel de 1 550 euros brut, le gendarme peut compter sur une progression de ses revenus selon son grade et son éventuelle spécialisation. A titre d’exemple, un lieutenant en début de carrière touche une solde de 2 500 euros hors primes.

C’est surtout l’affectation du gendarme et son grade qui détermineront son revenu. Il y a en effet de grandes disparités de salaires selon que le gendarme travaille dans la Garde républicaine, dans le GIGN (groupement de sécurité et d’intervention de la gendarmerie nationale)…

Un gendarme peut même, fort de ses compétences, se reconvertir dans le privé dans le domaine de la sécurité ou comme consultant privé.

Dans tous les cas, la profession prévoit un recrutement important pour assurer le renouvellement des générations de gendarmes bientôt à la retraite. La hiérarchie militaire permet également de monter en grade régulièrement en fonction des aptitudes de chacun.

Lire aussi >> Quels sont les métiers qui recrutent en 2017 ?

Idées de reconversion professionnelle

> Devenir ambulancier
> Devenir kiné
> Devenir pompier

Ajouter
Partager