Devenir aide-soignante

Veiller aux malades, s’occuper autant de leur hygiène que de leur confort physique, les rassurer moralement, ou prendre soin de leur environnement… telles sont les missions quotidiennes d’une aide-soignante. Profession majoritairement féminine, plus de 93 % de la profession est exercée par des femmes sur un total de près de 400 000 aides-soignants.

Quelles sont les missions d’une aide-soignante ?

La profession d’aide-soignante demande une attention constante à l’égard des patients. Propreté, distribution des repas, conseils ; l’aide-soignante constitue un appui humain fondamental. Les missions d’une aide-soignante peuvent s’effectuer dans un hôpital, dans une clinique,  dans des centres communaux ou encore des centres associatifs de santé.

Véritable soutien psychologique et humain, l’aide-soignante est directement placée sous la responsabilité d’une infirmière à qui elle reporte toutes ses observations sur l’évolution de l’état des malades.

Le métier d’aide-soignante n’est pas de tout repos

Il demande une bonne condition physique. Outre les activités d’aide que la profession requiert, c’est un métier qui laisse peu de temps mort. Travail de nuit, le week-end et les jours fériés font partie de l’environnement professionnel traditionnel. L’aide-soignante n’effectue aucun soin médical mais doit connaître et pratiquer certains actes incontournables (prise de température, changement de pansements, mesure du rythme respiratoire ou de la pression artérielle…).

Lire aussi >> Travail le dimanche : les professions les plus concernées

En bref

Devenir aide-soignante demande un sens aigu de l’écoute et de bonnes qualités de communication, en plus d’une grande disponibilité et d’un esprit d’initiative, en vue d’améliorer les conditions des malades.

Comment devenir aide-soignante ?

La profession d’aide-soignante impose l’obtention d’un diplôme d'État d’aide-soignant (DEAS). Ce diplôme peut être délivré après la réussite d’un concours ou par le biais d’une validation des acquis de l’expérience (VAE). L’âge minimum des candidats est fixé à 17 ans.

>> Voir l’annuaire des formations

Salaire et évolution d’une aide-soignante

Le salaire de l’aide-soignante débutante approche le Smic (1480,27 € brut mensuel). La profession est directement placée sous le Ministère des Affaires sociales et de la Santé. Chaque année, de nouveaux postes sont créés et les débouchés restent importants.

Après quelques années d’exercice, l’aide-soignante peut aspirer à passer l’examen d’infirmière et à évoluer dans sa carrière. Il lui est possible également de se tourner vers d’autres concours de la fonction publique, notamment dans les hôpitaux des armées, par exemple.

Pour aller plus loin

>> Les métiers qui recrutent en 2017
>> Toutes les infos sur la reconversion professionnelle

Ajouter
Partager