Travailler en Australie

Le Working Holiday Visa est un graal pour les 18-30 ans qui veulent partir travailler en Australie, même s’il ne garantit pas pour autant un emploi de rêve. Pour les moins jeunes, l’Australie reste accessible, mais le chemin est un peu plus long…

Travailler en AustraliePour les personnes âgées entre 18 et 30 ans, il existe le fameux Working Holiday Visa qui permet de travailler en Australie pendant six mois. Sans ce visa, il est toujours possible de trouver un emploi en Australie à condition de ne pas manquer de motivation et de faire preuve de patience. La concurrence avec la main d’œuvre asiatique est rude, surtout dans le domaine agricole où l’embauche est toutefois relativement importante.

Lire aussi >> Expatriation : top 20 des pays qui attirent le plus les moins de 35 ans

Trouver un emploi en Australie

En dehors des pays européens, si l’Australie est le deuxième pays, après le Canada, dans lequel les Français aimeraient s’expatrier, y trouver un emploi est, comme partout, souvent une question de chance et de rencontre. Les villes regorgent de possibilités, principalement dans la restauration, l’hôtellerie et la vente. De France, Internet reste le meilleur moyen de poser sa candidature et de trouver un job avant d’affronter les 24h d’avion en moyenne pour rejoindre cet autre continent plein de promesses. Depuis votre ville, renseignez-vous dès aujourd’hui  ̶  si l’appel de l’Australie se fait pressant  ̶  auprès des communautés australiennes déjà existantes près de chez vous. Vous obtiendrez des renseignements précieux et peut-être même une aide non négligeable pour faciliter vos premiers pas.

L’Australie recrute massivement et sans complexe

…et se donne le droit de choisir son immigration. Le pays préférera toujours une main d’œuvre hautement qualifiée ou spécifique. Renseignez-vous sur les besoins des différentes villes car il n’y a pas que Sidney et Melbourne en Australie ; du moins pour commencer !

Lire aussi >> L’Australie, top destination pour un congé sabbatique

Quel visa pour l’Australie ?

En dehors du Working Holiday Visa qui permet aux moins de 30 ans de travailler légalement en Australie, vous pouvez jeter un œil au Skilled Visa ou au Sponsorship Visa également très en vogue. Dans tous les cas, votre motivation doit vous permettre de ne jamais abandonner devant la difficulté car la demande est forte et les opportunités peuvent jaillir à tout moment.

Préparez-vous à une grande mobilité et à être extrêmement réactif

Depuis la France, vous pouvez entrer en contact avec des agences d’intérim pour un placement. Il existe également des agences pour l’emploi. On peut aller en Australie pour améliorer son anglais mais cela réduit vos chances de succès de trouver un emploi. Il faut parfois mieux viser moins loin dans ce projet linguistique (Angleterre, Malte…) plutôt que de se lancer dans cette destination plus ambitieuse ; afin surtout d’éviter un emploi trop précaire.

Sur le même sujet
> Travailler à l’étranger
> Portrait-robot du couple expatrié
> Expatriation : les perspectives d’emploi dans le monde

Ajouter
Partager