3 réflexes anti burn-out

L’épuisement au travail n’est pas une fatalité. Sophie Mouchel, coach en développement professionnel et personnel, vous livre ses conseils afin de prévenir le burn-out.

Sophie Mouchel, coach

Sophie MOUCHEL est coach, thérapeute et formatrice. Forte de 18 années d’expérience au sein de petites structures comme de multinationales, elle en connait bien les rouages à tous les stades de la hiérarchie et du management. Elle nous livre son expertise concernant les mesures à prendre à titre individuel afin de prévenir le burn-out, syndrome de l’épuisement professionnel au travail.

Vire réagir avant le burn-out !

Avant toute chose il important d'être attentif aux signes. Un burn-out (ou épuisement professionnel) n'arrive pas d'un seul coup. C'est une véritable détresse psychologique qu'il ne faut pas prendre à la légère. Soyez vigilant aux symptômes qui durent dans le  temps (troubles du sommeil, fatigue importante, douleurs chroniques, irritabilité, surcharge continuelle...).

Les réflexes qui sauvent

Le burn-out n'est pas une fatalité, vous pouvez déjà veiller aux trois points suivants :

1. Apprendre à se respecter en sachant dire non

Savoir dire non permet de mieux gérer son temps, ses priorités et éviter ainsi la surcharge de travail. Savoir dire non donne également du crédit à votre oui et ce n'est pas rien. Pour pouvoir dire non sereinement, il est important d'être convaincu pour être convainquant. Si cela concerne votre charge de travail, ce sera plus facile si vous avez une vue correcte de votre emploi du temps, vous pourrez en plus vous appuyer sur des faits concrets. 

2. Apprendre à gérer son stress et à donner de l'information

Gérer son stress c'est être attentif aux déclencheurs et communiquer sur les difficultés rencontrées. N’attendez pas d'avoir la tête sous l'eau pour réagir et en parler. Le stress est un phénomène naturel et utile. Il survient lorsqu'il y a un déséquilibre entre votre perception des contraintes que l'environnement vous impose et vos propres moyens pour y faire face : tout s'emballe et la coupe déborde ! N'attendez pas que votre responsable ou vos collègues devinent votre détresse. Parlez-en en argumentant. Il y a toujours une solution.

3. Prendre du recul, relativiser et savoir déconnecter

Il est important de tenir compte des autres sphères de votre vie et de rétablir l'équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Relevez la tête de temps en temps pour découvrir les merveilleux paysages qui vous entourent. Si vous restez la tête dans le guidon, vous ne verrez que le goudron. Ne laissez pas vos problèmes de travail prendre toute la place. Si votre journée a été difficile, faites du sport pour vous vider la tête, sortez avec vos amis pour penser à autre chose et vous divertir, bref, faites-vous plaisir. Ménagez-vous des moments de bien-être, prenez soin de vous car personne ne le fera mieux que vous.

Nous avons tous une part active à mener pour ne pas subir une situation mais faire face et trouver les meilleures solutions possibles. Plus nous réagissons vite, plus c'est facile !

Lire aussi
> Le « care » ou comment développer le bien-être des salariés
> Comment éviter le burn-out ? Les meilleures réponses des coachs
> 10 citations pour prendre du recul sur sa vie professionnelle

Ajouter
Partager