1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Créer son entreprise
  4. >
  5. Business plan : l’outil de référence pour créer son entreprise

Business plan : l’outil de référence pour créer son entreprise

Après l’étude de marché qui vous a permis de mesurer vos potentialités d’activité, passez au business plan qui va traduire en recettes et dépenses votre projet ainsi que ses besoins en financement. C’est le document de référence avant de créer son entreprise qui permet d'avoir une idée juste de la viabilité du projet.

C’est sur la foi de ce document que vos futurs investisseurs ou financiers décideront de vous faire confiance.  Il faut les séduire. Vous devez concevoir votre business plan comme un véritable acte de foi, il doit démontrer la solidité commerciale et financière de votre projet de création d’entreprise en exposant les différentes informations de manière très structurée

La construction du business plan suit généralement un raisonnement logique, qui démontre étape par étape que : l’activité peut générer des bénéfices ; l’équipe envisagée est la bonne, avec des profils complémentaire ; l’entreprise acquerra une part de marché significative dans le temps.

Que faut-il faire ?

1. Evaluer les moyens techniques, commerciaux et humains internes et externes dont vous aurez besoin maintenant et sur 3 ans pour vous permettre l’atteindre le chiffre d’affaires que vous envisagez.

Dressez ensuite le tableau qui reprend l’ensemble de ces moyens et traduisez-les en coûts.

Les questions à se poser, notamment :

- Quels sont les capitaux nécessaires pour lancer le projet ?
- Est-ce que je dois embaucher et quand ou vaut-il mieux passer par des prestataires ?
- La trésorerie permettra-t-elles de faire face aux dépenses courantes ?
- En combien de temps l’activité couvrira-t-elle l’ensemble des charges ?
- Quel est le chiffre d’affaires minimum que je dois faire la 1ère année pour être crédible aux yeux des investisseurs ?
- Au bout de combien de temps vais-je atteindre le point mort (c’est à dire couvrir toutes les charges) ?

2. Etablir le compte de résultat pour chacune des trois premières années

Sous forme de tableau, avec à gauche l’ensemble des charges et à droite les produits. La différence présente soit une perte, soit un bénéfice.

Calculer le point mort c’est-à-dire le seuil de rentabilité de votre future entreprise. Il est atteint quand le chiffre d’affaires permet de payer toutes les charges d’exploitation.

3. Posez votre plan de financement à 3 ans pour connaître vos besoins durables de financement

C’est  un tableau qui regroupe :

- à gauche les besoins financiers durables de votre entreprise : frais de création et d’installation, loyers, équipements et besoin de fond de roulement (BFR) qui permet d’assurer le fonctionnement normal de votre entreprise.

- à droite vos ressources financières durables : les capitaux propres (votre apport personnel et ceux de vos associés, complétés par les primes ou subventions  éventuelles) et les emprunts à moyen ou long terme.

4. Réfléchir à son plan de trésorerie

Il va falloir faire face à toutes vos dépenses dès les premiers mois d’activité alors que vous n’aurez que peu de recettes. Concrètement, ventilez mois par mois vos décaissements et encaissements prévus et voyez comment disposer de la trésorerie nécessaire pour « combler les trous ».

Pour faire face à vos besoins de financement, voir les articles


Consultez sur les fiches pratiques très détaillées du site Legal Start

Ajouter
Partager