1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Créer son entreprise
  4. >
  5. Créer son entreprise : comment séduire les Business angels ?

Créer son entreprise : comment séduire les Business angels ?

Un business angel est une personne physique qui décide d’investir une partie de son patrimoine dans des sociétés à fort potentiel. Un très bon moyen de créer son entreprise, encore faut-il avoir les arguments pour le convaincre et être prêt à lui laisser une partie de son capital !

Le business angel est souvent un cadre supérieur en activité ou un ancien entrepreneur : il a une réelle expérience de la vie entrepreneuriale qui l’amène à partager son carnet d’adresses et à donner des conseils judicieux pour favoriser le développement de l’entreprise et la conduire à sa réussite.  Tous poursuivent un même objectif : dégager une plus value substantielle via leurs investissements.

France Angels compte plus de 4500 membres répartis dans 85 réseaux régionaux, qui ont investi l’an passé 45 millions d’euros dans 350 entreprises.

Ils investissent dans les nouvelles entreprises ou dans celles qui ont encore peu de chiffre d’affaires mais qui présentent des perspectives intéressantes. La sélection est néanmoins assez drastique : il faut que les membres de l’équipe constituée par l’entrepreneur soient complémentaires et que celui-ci soit prêt à entendre les objections et les remarques sur son projet de création d’entreprise… Vous pourrez toucher de 100 000 à 150 000 €, une somme qui peut être triplée avec le concours de co-investisseurs ! Pensez-y…

Les 3 points clés pour séduire un business angel

> Avoir déjà trouvé des fonds ailleurs
Il n’est pas possible de demander l’aide d’un business angel uniquement sur une idée, il faut qu’il y aient déjà d’autres financements, (bon) signe que le projet est bien avancé et qu’on fait confiance à l’entrepreneur.

> Etre un leader… bien entouré
Pour convaincre un business angel, soyez vous-même convaincu de votre projet à 1000%, soyez déterminé et charismatique, et montrez que vous avez su vous entourer d’une équipe cohérente, compétente et toute aussi motivée.

> Présenter un projet innovant et à haut potentiel
C’est bien cela que le business angel va regarder : le côté « idée de génie » et le potentiel à court, moyen, long terme de votre projet. Il faut qu’il puisse se projeter à 5 ans au moins.

L’erreur à éviter : solliciter un business angel uniquement pour de l’argent et refuser ses conseils et son expertise. Faire appel à un business angel, c’est aussi accepter de s’associer et de prendre en compte ses retours d’expérience.

En savoir plus sur les autres leviers de financement :


Pour connaître les aides auxquelles vous avez droit, testez dès maintenant notre outil d’aide à la création d’entreprise et choisissez le ou les meilleurs leviers de financement.

Ajouter
Partager