Salon Nouvelle Vie Pro reporté en 2021 – Édition 100% digitale du 7 au 11 décembre 2020. En savoir plus
  1. Le salon
  2. >
  3. Le témoignage coaching d'Elisabeth

Le témoignage coaching d'Elisabeth

Apprendre à dire non

Fragilisée au moment de lancer sa société de conseil, Elisabeth a retrouvé confiance en elle et capacité de prise de recul avec l'aide de sa coach, Agnès Sauvaget. Grâce à des conseils et exercices pratiques, Elisabeth parvient aujourd'hui à booster son estime d'elle-même et à développer sereinement son entreprise.



1. Quel a été le déclic pour vous faire accompagner ?
Quand je suis venue vous consulter la première fois, je venais de lancer ma société et en même temps j’avais fait un mauvais placement financier. Cette situation remettait en cause ma capacité à prendre du recul. J’étais incapable de faire le bon choix.

2. Qu’avez-vous appris ?
Ce travail m’a aidé au quotidien, dans les différentes étapes J’ai retrouvé ma faculté de discernement. Il m’a permis de cerner les individus qui me convenaient ; et d’identifier les environnements qui me correspondaient. J’ai compris au cours des séances que certaines personnes faisaient écran à mes compétences. Et du jour où j’ai cessé ces relations, que je me suis fait confiance, j’ai travaillé en direct avec des grands groupes industriels, sans intermédiaire.

3. Que vous a apporté votre accompagnement ?
On s’est trouvées ! Nos séances m’ont permis d’aller de l’avant. Quand j’étais à Singapour, on m’a proposé une mission qui me ramenait 10 ans en arrière. Et il fallait que j’ai le courage de dire non, alors que je n’avais rien après. Nous avons fait une séance pour travailler ma détermination. A cette époque, on faisait des séances régulièrement, car je me sentais isolée. Nos échanges avaient pour objectif de réussir à me positionner. Et une fois ce positionnement réalisé, j’ai été choisie directement. Je suis devenue référente Michelin, avec ma société : e.ducarre consulting .

4. Quel parcours ! Comment soutenez-vous cette confiance en vous aujourd’hui ?
J’ai constaté, dans la réalité de mon quotidien que dire non, c’était me positionner. Et en me positionnant, j’obtenais même ce que je ne n’avais pas demandé, comme une voiture de fonction (Michelin ne pratique pas cet avantage en nature, à ses consultants). J’ai acquis une plus grande confiance en moi. Cela m’a donné des bases solides. J’ai progressé. Et cette confiance maintenant, je la travaille tous les jours toute seule. Je n’ai plus besoin de nos séances.

5.Concrètement, comment cela se traduit-il ?
Je note tout ce que je fais, régulièrement. J’ai un petit carnet, et j’ai automatisé la prise de recul par cet exercice. Demain, qu’est-ce que je vais mettre en place pour améliorer la situation ? Cela me permet de me libérer émotionnellement. Et je garde ainsi intacte l’estime de moi. Parallèlement, je suis une sportive de haut niveau.  J’ai réussi à trouver mon équilibre dans ce tryptique : « natation / marathon / écriture »

6. Quels sont vos projets pour 2020 ?
J’ai envie de développer mon offre et aller chercher des clients par moi-même et aussi faire du coaching de managers, toujours à l’international. Je voudrais faire un mix :  conseil et coaching d’une ou deux personnes que j’accompagne. Je suis convaincue que c’est là, auprès des jeunes dirigeants que je peux être utile.

Avec un positionnement bien ancré, Elisabeth est alignée avec ses valeurs profondes.  Elle n’a plus peur qu’une mission s’arrête. Car elle sait qu’une autre va arriver. Quelle ascension ! Si vous aussi, vous souhaitez échanger avec Agnès Sauvaget, pour reprendre confiance en vous, contactez-là via son site web. Son accompagnement se distingue des autres formes de coaching, précisément car elle relie à l’histoire de vie de la personne.