Ariane : « J’ai eu l’impression, tout à coup, de respirer, de reprendre un nouveau souffle. »

Ariane : « J’ai eu l’impression, tout à coup, de respirer, de reprendre un nouveau souffle. »

Ariane, 32 ans a créé son entreprise dans le secteur de la transition écologique. Pendant longtemps elle a tû ses passions et ses convictions personnelles au profit d’un poste en conseil et en stratégie dans un grand cabinet. S’efforçant de se convaincre qu’elle était à sa place, les doutes et les incertitudes quant à sa vie professionnelle l’ont finalement encouragé à se reconvertir. Elle nous raconte son parcours très inspirant devant la caméra des Déviations ! 

Entre passion et raison : comment choisir sa voie ?

Le parcours dit « sécurisé »
Ariane grandit à Malakoff, dans le sud de Paris. C’est à l’âge de 10 ans qu’elle découvre une véritable passion pour le théâtre, milieu dans lequel elle s’imagine évoluer comme comédienne. « J’ai exposé ce projet à mes parents, qui m’ont habilement convaincue qu’il y avait des voies un petit peu plus sécurisées à prendre. ». Elle décide alors de suivre le « chemin classique » d’une classe préparatoire et entre à l’Ecole Normale Supérieure. « J’ai fait de l’économie, de la géographie, des politiques publiques, plein de choses qui m’ont beaucoup intéressée. ». C’est à cette même époque qu’elle commence à s’intéresser à la transition énergétique. Finalement, elle est embauchée dans un prestigieux cabinet de conseil et débute sa carrière sur ce chemin, sans réelle conviction.

Le déclic
« Au bout de quelques années, je retrouve beaucoup de doutes sur le sens de ce que je fais (…) Et puis je me dis : bon, il me faut des projets ! ». Elle vit plusieurs expériences dans la continuité de sa voie professionnelle, jusqu’au jour où elle réalise que ça ne lui correspond pas. A cet instant, la quête de sens et la remise en question de son avenir professionnel devient la priorité d’Ariane. Elle quitte son travail, s’essaye en politique : « C’est nouveau, ça me change les idées je retrouve un peu un autre souffle (…) ». Mauvaise pioche : elle questionne de nouveau sa vie, son utilité et le sens qu’elle trouve dans son travail… Ariane se plonge dans des lectures autour de la transition énergétique et décide, cette fois-ci de suivre cette intuition, même si elle ne relève pas du « parcours sécurisé ».

Se débarrasser des « on dit » et des croyances limitantes

La pression sociale et ses idées reçues comme premier obstacle
Lorsqu’Ariane décide de s’engager dans la voie de l’entreprenariat au service de la transition écologique, elle commence à en parler autour d’elle. C’est là qu’elle se heurte aux opinions souvent très sexistes d’une partie de son entourage : « Tu sais Ariane, il y a deux moments dans la vie pour monter une boîte : 25 ans ou 40 ans pour une femme parce que, voilà, sinon ça risque d’être un peu compliqué. Est-ce que tu as bien réfléchi ? ». Elle trouve néanmoins du soutien et combat ces discours en continuant son projet !

Elle saisit sa "Chance"
Durant son processus de reconversion, Ariane est accompagnée par le parcours de coaching Chance. Grâce à cette expérience, elle réalise que les moments de sa vie les plus heureux était ceux durant lesquels elle créait, développait des choses, des projets. En hésitant à retourner au sein d’un grand groupe comme salarié elle se demande : « Est-ce que c’est ça que je veux ? ou est-ce qu’en fait, c’est une croyance limitante qui me souffle que je ne peux pas en fait (…) moi faire quelque chose, seule, libre ? »

Trouver son souffle
Sortie de sa zone de confiance, elle se dévoue au secteur de la transition énergétique et s’intéresse plus particulièrement à la rénovation des bâtiments : « Ce qui revient toujours c’est : Formidable, c’est un marché qui est en train de décoller mais le problème c’est que, aujourd’hui, il n’y a pas les gens qualifiés pour faire les rénovations énergétiques ». En 2020, elle crée son entreprise : La Solive, qui permet d’accompagner une reconversion professionnelle dans ce secteur porteur de sens et qui manque de main d’œuvre. « C’est passionnant, il n’y a aucun doute sur le fait que c’est ce qui m’épanouit le plus. J’ai eu l’impression entre 2020 et 2021, tout d’un coup de respirer, de reprendre un nouveau souffle. »

Pour retrouver le parcours d’Ariane en vidéo : 





Les Déviations 
« Les Déviations est né d'une idée simple : raconter des histoires de gens qui ont changé de vie. ». Depuis 2018, l’équipe des Déviations recueille des témoignages de personnes qui se sont engagées dans une reconversion professionnelle, et s’attache à nous les partager sous format vidéo, podcast ou texte. Les expériences qu’ils racontent sont riches de sens et très inspirantes. 
Et découvrez dès à présent d’autres histoires dans leur magazine.


 

Ajouter
Partager


Votre commentaire :