1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Témoignages
  4. >
  5. Faire le point
  6. /
  7. Se former
  8. /
  9. Changer d'emploi
  10. /
  11. Créer son entreprise
  12. >
  13. Marjolaine Bui, 30 ans : « Ma reconversion professionnelle est arrivée au bon moment, elle m'a permis d'être prise au sérieux. »
Marjolaine Bui, 30 ans : « Ma reconversion professionnelle est arrivée au bon moment, elle m'a permis d'être prise au sérieux. »

Marjolaine Bui, 30 ans : « Ma reconversion professionnelle est arrivée au bon moment, elle m'a permis d'être prise au sérieux. »

Marjolaine Bui, l’ancienne prétendante de Greg le (faux) millionnaire, a quitté pour de bon les plateaux de télévision et la télé-réalité suite à une reconversion professionnelle réussie.

Après 3 ans de vie de mère au foyer et une formation validée avec brio, Marjolaine dirige aujourd’hui sa propre société immobilière, dans le seizième, à Paris. Elle compte bien ainsi assurer son avenir, et celui de son fils, en toute indépendance. Enfin, pour les curieux, peut-être saurez-vous lire entre les lignes et deviner si elle est à nouveau célibataire…

Une reconversion déclenchée par un électrochoc

Ma reconversion professionnelle a été une très bonne décision, elle m'a permis d'être prise au sérieux puisque je venais d'un milieu considéré comme très superficiel : le monde de la télévision. J'avais arrêté mon ancien métier d'animatrice télé pour m'occuper de mon fils qui venait de naître. Quand il a eu 2 ans, j'ai réalisé que je n'avais aucun diplôme, aucun avenir à part celui d'être dépendante du père de mon fils. Ça m'a fait un électrochoc, je me suis mise à rechercher une reconversion et je me suis donnée l'objectif de réussir quoi qu'il arrive.

FLASHBACK

A mon époque, la télé réalité était un phénomène de société incroyable, participer aux jeux était très exclusif et ceux qui faisaient partie de cette aventure étaient des "starlettes". L'image était donc plutôt bonne... Aujourd'hui tout est différent : c'est devenu complètement banal, voire médiocre... On voit que tout est calculé et surjoué, il n'y a plus rien de naturel, spontané ni d'amusant...

Avec du recul, j'ai eu beaucoup de chance d'avoir su rebondir sur une vraie carrière. Ayant commencé la télé très jeune, je n'avais aucune formation professionnelle ; si je n'avais pas eu ce déclic, j'aurai pu mal finir comme certain(e)s, sans citer de nom. Comme dit le diction : " On ne tire pas sur les ambulances."

Marjo major de promo

Mon entourage est très fier car reprendre ses études à 30 ans, ce n'est pas facile. Arriver major de promo et lauréate encore moins ; j’ai d'une certaine manière "calmé ceux qui avaient des préjugés"... Je suis aujourd’hui diplômée du BTS profession immobilière, un diplôme d'état. J’ai aussi une Licence de gestionnaire en affaires immobilières de l'ESPI, la meilleure école d'études supérieures en immobilier à Paris. On ne pouvait pas espérer mieux : arrivée Lauréate au concours avec une moyenne de 19,25/20, mémoire primé et publié, donc plutôt satisfaite.

La nouvelle activité de Marjolaine Bui

Marjolaine Bui
J'ai monté ma société immobilière dont je suis la présidente. Je fais de la transaction vente sur des appartements, immeubles et locaux commerciaux.... J'ai choisi une SASU car il est toujours possible de modifier si besoin après en SAS. Ça évite d'être affilié au RSI comme sur une SARL OU EURL, j'en ai déjà fait les frais sur une EURL que j'avais montée à mes 20 ans pour facturer les productions télé, ça a été un vrai cauchemar avec le RSI : ce n'est pas pour rien qu'on la surnomme la "bête noire" des entrepreneurs....

Je démarre par ailleurs une nouvelle branche de l'immobilier à la rentrée : gestion de patrimoine (un combiné entre l'immobilier et la finance).

Les avantages de ce changement de vie ?

Indépendance financière, sécurité psychologique sur mon avenir et celui de mon fils, plus d’assurance et de confiance en mes capacités.

Les inconvénients ?

Difficile de trouver quelqu'un à mon niveau car cela fait peur aux hommes lorsque la femme est brillante.

Reconversion professionnelle : les conseils de Marjolaine

  • "Il n'y a pas de problème, que des solutions"...
  • Tout est possible, il faut juste se donner les moyens pour y arriver et surtout toujours garder en tête que la réussite ne dépend que de soi et de personne d'autre.
  • Il faut arrêter de se chercher des excuses pour ne pas réaliser ses rêves.
  • Pour réussir à atteindre les objectifs que l'on s'est fixés, une seule et unique solution : aller les chercher car personne ne viendra vous les servir sur un plateau d'argent.

 Propos recueillis par Natacha Le Jort


Ils ont changé de métier à la trentaine !

>> Tous les témoignages de reconverson professionnelle

Lire aussi

> Se reconvertir ou pas : comment faire le bon choix ?
> Reconversion professionnelle à 30 ans

Ajouter
Partager


Votre commentaire :