1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Témoignages
  4. >
  5. Faire le point
  6. /
  7. Se former
  8. /
  9. Créer son entreprise
  10. >
  11. Julien Aymard, 32 ans : « Je n’arrivais finalement pas à me reconnaître dans les valeurs de la finance. »
Julien Aymard, 32 ans : « Je n’arrivais finalement pas à me reconnaître dans les valeurs de la finance. »

Julien Aymard, 32 ans : « Je n’arrivais finalement pas à me reconnaître dans les valeurs de la finance. »

A 25 ans, Julien Aymard a décidé de passer du monde de la finance à celui de l’agriculture. Pour cela, il a créé son entreprise, la Ferme des Volcans.

Julien est attaché à ses racines. Au sens propre, comme au sens figuré ! Il a décidé de quitter la vie de bureau pour se rapprocher du secteur agricole. Il y a maintenant sept ans, à 25 ans, il décide de créer son entreprise : la Ferme des Volcans. Il assure spécifiquement la commercialisation d’oignons, d’échalotes et d’ails, cultivés en Auvergne, sur les terres de ses aïeux et surtout, sa région d’origine.

« La crise des subprimes m’a clairement poussé à prendre un virage que je n’aurais peut-être pas pris, en tous cas pas aussi tôt. »

A la base, ce trentenaire ne pensait pas s’orienter vers une telle carrière : plus jeune, il se destinait à un avenir dans la finance.

Après des études en droit des affaires, il étudie les finances et la gestion de patrimoine. Pour finaliser sa formation, il effectue un stage chez Aforge Finance où il est « stagiaire ingénieur patrimonial ». Une perspective d’embauche se dégage à l’issue de cette expérience. Seulement, celle-ci coïncide avec la crise financière de 2008. Après une expérience de 9 mois dans ce domaine, qu’il étudiait depuis plusieurs années, Julien Aymard décide de passer à tout à fait autre chose.

Décidé à créer son entreprise, poursuivre la tradition familiale, retourner en Auvergne et faire des oignons sa passion, Julien candidate au « mastère spécialisé entreprendre » de l’EM Lyon. Il en sort diplômé en 2011. Un an plus tard, la Ferme des Volcans voit le jour. A l’époque, Julien commence par embaucher deux personnes. Aujourd’hui, l’équipe est composée de six personnes.

Ferme des Volcans

« On voit l’avenir différemment quand on sait que tout peut arriver, que demain ne ressemblera pas à aujourd’hui. »

La vie parisienne ne semble pas lui manquer : « J’avais un tout petit appartement, un statut et un salaire de stagiaire. Je travaillais du lundi au vendredi, avec une routine métro, boulot, dodo…  pas très excitant ! »

Aujourd’hui, ses journées sont beaucoup plus longues : « Très souvent le week-end ne commence que le samedi, vers midi. Je suis à 6h au travail et rarement parti avant 19h le soir. »

Pour autant, Julien ne regrette à aucun moment son nouveau rythme, sa nouvelle vie. La preuve, quand on lui demande quels sont les inconvénients de ce changement de vie, il répond : « Je ne vois que des avantages. »

« On a envie d’en faire le maximum mais il faut savoir équilibrer avec sa vie perso. »

Il raconte que cette reconversion a été facilitée par un soutien sans faille de la part de ses proches : « Mes parents et grands-parents sont entrepreneurs. Ma compagne m’a aussi énormément motivé dans ce changement de vie, ça m’a beaucoup aidé ! J’ai été encouragé et soutenu à chaque étape de cette reconversion. Cela a été un véritable atout pour réussir ce projet. »

Pour que son projet aille le plus loin possible, la tentation de travailler H24 est tentante : « On a envie d’en faire le maximum mais il faut savoir équilibrer avec sa vie perso. J’arrive assez bien à couper de l’entreprise quand je rentre chez moi, le soir et le week-end, je pense que c’est primordial. »

« Si vous avez une idée à la minute, canalisez-vous et centrez-vous sur l’essentiel. »

Un conseil ? « Des conseils plutôt ! Si vous avez envie de vous lancer, alors lancez-vous. Si vous hésitez trop, c’est que l’envie n’est pas assez forte ou le projet pas assez préparé. N’hésitez pas à vous former, à écouter les témoignages d’entrepreneurs, ça aide ! Sachez vous entourer, bien réaliser toutes les étapes préparatoires au lancement de votre entreprise. Soignez votre étude de marché, votre positionnement, votre stratégie de lancement. N’hésitez pas à parler de votre projet autour de vous, c’est primordial d’avoir le ressenti des gens. Foncez ! »

Vous souhaitez acheter des produits frais ? Rechercher des méthodes pour ne plus pleurer en épluchant vos oignons ? Rendez-vous sur le site La Ferme des Volcans !

>> Tous les témoignages de reconversion professionnelle

Ajouter
Partager


Votre commentaire :

16/12/2017 Touba

Bonjour, j'aime votre parcours ,je veux aussi créer une entreprise alimentaire dans mon pays comme faire ? votre avis me sera nécessaire