1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Témoignages
  4. >
  5. Se former
  6. /
  7. Changer d'emploi
  8. >
  9. Cyrille Vimare, 35 ans : « Il faut être conscient de ses capacités cachées. Soyez tenace et opportuniste ! »
Cyrille Vimare, 35 ans : « Il faut être conscient de ses capacités cachées. Soyez tenace et opportuniste ! »

Cyrille Vimare, 35 ans : « Il faut être conscient de ses capacités cachées. Soyez tenace et opportuniste ! »

Après avoir travaillé 15 ans dans le bâtiment où il était plâtrier briqueteur, Cyrille est aujourd’hui responsable imprimeur, suite à une formation en infographie qui lui a notamment permis de réaliser un super CV.

Se reconvertir grâce à l’infographie

Pendant toute sa carrière dans le bâtiment, malgré son assiduité au travail, Cyrille Vimare ne s’est jamais senti à sa place. En plus de sa formation pour obtenir le titre d'infographiste en multimédia très orientée code et web, son expérience personnelle (photographie & informatique) l’ont beaucoup aidé pour décrocher ce poste d’imprimeur.

Grâce à cette formation, Cyrille a ainsi pu consolider ses connaissances pour « se remettre dans le bain » et être plus à l’aise avec certains logiciels, notamment ceux de la suite Adobe (Photoshop, InDesign et Illustrator), qui lui ont permis de refaire un très beau CV avant de postuler à ce poste d’imprimeur, première et unique proposition que lui avait envoyée Cap Emploi.

Lire aussi >> Se reconvertir dans l'informatique

Un CV contemporain comme élément déclencheur

Cyrille voulait mettre toutes ses chances de son côté pour décrocher ce job. Son CV sur papier photo, de qualité d’impression supérieure, a surpris son futur employeur. Révélateur d’un état d’esprit pointilleux, ce document extrêmement net a permis à Cyrille de sortir du lot et de se faire remarquer : « Niveau graphisme, donner un aspect contemporain à son CV, c’est un point fort. Ça saute aux yeux. »

CV graphique reconversion












































Lire aussi >>
La recherche d’emploi : conseils et astuces

Sa hantise ? Aller au travail à reculons

Son entourage est très heureux pour lui aujourd’hui, suite à son changement de vie professionnelle. S’il manque parfois d’assurance, Cyrille sait se montrer tenace.  Ce Breton originaire de Vannes travaille dans le Morbihan sur une presse numérique, dans une petite structure dont il apprécie le côté humain. Il imprime flyers, cartes de visites et brochures, essentiellement pour des marchés publics (collectivités) mais aussi pour des particuliers. Il travaille dorénavant sur des logiciels qu’il maîtrise et apprécie le confort de son cadre de travail, le fait de ne plus travailler à l’extérieur « dans le froid ».

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait se reconvertir ?

Une reconversion demande beaucoup d'investissement personnel. Avoir une ouverture d'esprit est un plus. Ne jamais se sous-estimer et ne pas chercher un métier en particulier, sans pour autant se disperser ! On est capable de beaucoup de choses, il faut être conscient de ses capacités cachées.

 Propos recueillis par Natacha Le Jort

Des expériences de personnes qui ont changé de métier à la trentaine

>> Tous les témoignages de reconversion professionnelle

Ajouter
Partager


Votre commentaire :