1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Témoignages
  4. >
  5. Se former
  6. /
  7. Changer d'emploi
  8. >
  9. Jean-Baptiste Moreau, 30 ans : « Avec cette première reconversion, si un jour je me lasse, je sais que je peux recommencer ! »
Jean-Baptiste Moreau, 30 ans : « Avec cette première reconversion, si un jour je me lasse, je sais que je peux recommencer ! »

Jean-Baptiste Moreau, 30 ans : « Avec cette première reconversion, si un jour je me lasse, je sais que je peux recommencer ! »

Jean-Baptiste Moreau travaillait à la médiathèque de Ville-d'Avray, dans le 92. Il quitte son emploi de bibliothécaire pour se reconvertir dans l’informatique. Aujourd'hui il est développeur dans une start-up orientée vers les ressources humaines.

Introspection 

Après d’abord avoir cherché un emploi dans la culture à Montpellier, sans succès, Jean-Baptiste Moreau commence « une espèce d'introspection » pour déterminer vers quel domaine il souhaite se réorienter.

« En bibliothèque, j’avais eu l'occasion de travailler avec des développeurs. De plus j'évoluais dans ma vie perso avec beaucoup de développeurs également. Et je me suis dit que le côté défi intellectuel quasi constant m'attirait. Je n'ai pas du tout rejeté le monde de la culture cependant, c'est un milieu auquel je suis toujours très attaché mais j'ai dû faire un choix à ce moment de ma vie. Et j'en suis content. »

Lire aussi >> Quelles compétences pour travailler dans une start-up ?

Formation

Jean-Baptiste a bénéficié d'une aide de Pôle emploi et de la région Occitanie dans le cadre du PQR (Plan Régional Qualifiant) pour intégrer la formation Web development d'Objectif3W à Montferrier-sur-Lez (34) d’une durée de 11 mois.

Réflexion-occasion-décision

L’ancien bibliothécaire ne peut pas parler de déclic concernant sa reconversion professionnelle étant donné que sa décision a découlé « d'un bon moment de réflexion ». En revanche, il a « sauté sur l'occasion » dès qu’il a eu vent des possibilités de formation et de financement. Son entourage l'a soutenu de bout en bout de sa démarche. 

« Ce qui a beaucoup joué dans la décision, c'est le fait de se rendre compte que le milieu de la culture pour diverses raisons était assez bouché. »

Sa journée type de bibliothécaire était très variable et souvent très chargée. Etant responsable de plusieurs fonds, les missions de Jean-Baptiste « allaient d'heures de présence en service public, à de la gestion de budget, à l'organisation d’événements ou la sélection des nouvelles acquisitions ».

Challenge

Même si des priorités sont établies dans la gestion des fonctionnalités à mettre en place ou des nouveaux développements à faire, il peut toujours y avoir une urgence à gérer au dernier moment.

Ce qui lui plaît le plus dans son nouveau métier ? « C’est le challenge intellectuel constant, devoir trouver des solutions à des problèmes que je n'avais jamais rencontrés avant, apprendre de nouveaux langages, etc. Ce que j'aime le moins peut être, et encore cela fait partie du jeu, c'est de devoir mettre de côté un projet pour pallier à des urgences. »

Les conseils de Jean-Baptiste aux personnes qui souhaitent se reconvertir

La chose la plus importante avant de lancer la démarche de reconversion, c'est de vraiment vous renseigner sur le quotidien du métier, les avantages/inconvénients, de discuter avec des personnes déjà en poste, afin de savoir vraiment à quoi s'attendre.

Lire aussi >> Comment changer de voie professionnelle ?

En conclusion, Jean-Baptiste est très satisfait d'avoir choisi cette voie qui présente beaucoup de perspectives d'avenir.

  Propos recueillis par Natacha Le Jort

La rédaction vous conseille

> Top 20 des entreprises de la Tech française
> Les 10 compétences les plus recherchées par les employeurs
> 5 nouvelles idées de création d’entreprise et start-up

Des expériences de personnes qui ont changé de métier à la trentaine

>> Tous les témoignages de reconversion professionnelle 

Ajouter
Partager


Votre commentaire :