Le DAEU pour reprendre des études, évoluer ou se reconvertir sans le bac

Le DAEU pour reprendre des études ou se reconvertir sans le bac
Mis à jour le 28/10/2019 - Publié le 28/10/2019

Devenir infirmier(e) ou ingénieur(e) sans le bac, c’est possible ! Focus sur le Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU), diplôme national qui donne les mêmes droits que le bac et permet de renouer avec les études, de renforcer ses compétences, de se développer professionnellement ou encore de se reconvertir.

Qu’est-ce que le DAEU ?

Le Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU), encore appelé « bac de la seconde chance », est réservé aux personnes qui ont quitté le système scolaire avant l’obtention du baccalauréat ; les candidats relèvent de la formation continue.

Ce diplôme national de niveau IV confère les mêmes droits que ceux du baccalauréat et donne ainsi accès aux études supérieures (à l’université, dans des écoles ou des centres de formation professionnelle) ; il permet également d’accéder aux concours de la catégorie B de la fonction publique.

Bon à savoir

Le DAEU est accessible aux personnes de plus de 24 ans ou aux actifs de plus de 20 ans pouvant justifier 2 années d’expérience professionnelle à temps plein ou partiel. Pas de dérogation sur l’âge !

Plus de 5 000 personnes par an obtiennent le DAEU

formation

Considéré comme un véritable ascenseur social, le DAEU permet à chacun reprendre confiance, de se reconstruire un avenir professionnel en accédant à un niveau supérieur de qualification.

Audrey

En présentiel ou à distance, en cours du jour, du soir ou du samedi, la préparation s’adapte à la situation de chacun. « Le DAEU ne remplace pas le bac, il s’adresse aux personnes qui ont connu une vraie rupture au niveau de leurs études, ou à des gens qui travaillent et qui, en termes de reconnaissance personnelle, veulent avoir leur niveau bac et s’inscrivent en cours du soir », précise Audrey Sauvêtre, directrice du service de formation continue à l’université du Mans.

« C’est un ascenseur social puisqu’on a souvent des personnes qui ont décroché au niveau scolaire et qui souvent se repositionnent sur une formation pour pouvoir valider leur projet professionnel. Avant il y avait cette coupure entre les personnes qui n’avaient pas le bac et celles qui avaient accès aux études supérieures ; aujourd’hui, grâce au DAEU, il n’y a plus cette coupure, c’est une clé qui ouvre tous les accès. » Audrey Sauvêtre

Quasiment toutes les universités proposent le DAEU qui se décline en 2 filières :

  • à dominante littéraire (DAEU A) pour des études supérieures dans les domaines des arts, des lettres, des langues, du droit, de l’économie, de la gestion ou encore des sciences humaines et sociales;
  • à dominante scientifique (DAEU B) pour des études supérieures dans les domaines des sciences, des technologies ou de la santé.

Les deux filières proposent des options complémentaires (informatique, économie…) ou professionnalisantes (tableur avancé, base de données, métiers de la santé...). Le A reste le plus demandé.

 

Le DAEU comme tremplin pour une reconversion

Toujours d’après Audrey Sauvêtre, le DAEU est « un sésame pour une remise à niveau des compétences clés afin de pouvoir intégrer des études supérieures. C’est un tremplin vers un concours, des études universitaires, des reconnaissances dans les conventions collectives de certains métiers afin de de pouvoir monter en grille de salaire ou changer de poste au sein de son entreprise. On remarque aussi beaucoup d’aides-soignantes qui veulent prétendre au cours d’entrée pour être infirmières. »

En bref, le DAEU est un accès à toutes les formations post-bac !

Marie

« Je suis ingénieure sans le bac. »

Voici un bel exemple de reconversion atypique : Sophie Besnier a quitté l’école en terminale et exerce à 48 ans son troisième métier. Fière d’être devenue ingénieure après avoir obtenu le DAEU, elle résume sa reconversion avec humour comme « la petite revanche » d’une « cancre ».

Intéressé(e) par le Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires ?

Eligible au compte personnel de formation (CPF), le DAEU peut être activé dans le cadre de votre projet de transition professionnelle. Si vous êtes salarié, votre salaire pourra être maintenu. Et si vous êtes demandeur d’emploi, vos allocations seront pareillement maintenues à condition d’être bénéficiaire (ARE, RSA…) au moment de votre entrée en formation.

Bon à savoir

Le DAEU est également modulaire, afin de valider par exemple des compétences clés en français et en anglais.

Besoin de renseignements complémentaires ? La FCU (formation continue à l’université) présentera le DAEU lors du salon Nouvelle Vie Professionnelle à l’occasion d’un atelier spécial. Rendez-vous le jeudi 14 novembre. Entrée gratuite.

 Salon

  Propos recueillis par Natacha Le Jort

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS