1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Travailleur indépendant
  6. >
  7. Plus d’un Français sur quatre prêt à devenir auto-entrepreneur

Plus d’un Français sur quatre prêt à devenir auto-entrepreneur

Plus d’un Français sur quatre prêt à devenir auto-entrepreneur
Mis à jour le 23/01/2017 - Publié le 22/11/2016

26 % des actifs déclarent vouloir s’orienter pour le statut d’auto-entrepreneur. Les 18-34 ans sont encore plus nombreux à vouloir le faire (34 %).

Le boom de l’auto-entreprenariat

D’après l’INSEE, une création d’entreprise sur deux se fait sous le régime d’auto-entrepreneur et pour plus de la moitié, cela constitue leur activité principale. Ainsi, depuis 2009, plus de 2 millions de créations d’entreprises ont été enregistrées sous le régime d’auto-entrepreneur.

Un Observatoire de l’Union des Auto-Entrepreneurs a été mis en place afin d’analyser les profils et attentes des auto-entrepreneurs, le regard des Français sur le sujet, et, d’une manière plus générale, l’évolution du travail indépendant. Les résultats de leur étude en ligne sont éloquents :

26 % des actifs sont intéressés par le statut auto-entrepreneur. Parmi eux, un peu plus de la moitié s’y intéresse en pensant alterner période de salariat et travail indépendant, tandis que le reste s’imagine en tant qu’indépendant uniquement.

Les moins de 35 ans, eux, sont 37 % à s’intéresser à ce statut.

Pourquoi devenir auto-entrepreneur ?

 Pour plus de 80 % des Français interrogés, l’auto-entreprenariat, c’est :

Si la liberté (souplesse de la gestion des tâches, possibilité de cumuler plusieurs activités, absence de système hiérarchique)  constitue le premier atout du régime d’auto-entrepreneur et pousse particulièrement les jeunes à se lancer, les principaux freins, selon les personnes interrogées, sont l’incertitude sur le revenu et la lourdeur administrative.

Pour conclure : 55 % des personnes interrogées estiment que l’on ne s’attaque pas au vrai problème : il faudrait procéder à quelques ajustements réglementaires de notre protection sociale pour permettre aux travailleurs indépendants d’être aussi bien protégés que des salariés.

 Par Natacha Le Jort

Sur le même sujet
Comment devient-on auto-entrepreneur ?
Qui peut vous aider à obtenir le statut d’auto-entrepeneur ?

Toutes les actualités

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS