1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Mobilité
  6. >
  7. Les meilleurs pays où s’expatrier

Les meilleurs pays où s’expatrier

Les meilleurs pays où s’expatrier
Mis à jour le 03/10/2017 - Publié le 11/01/2017

Vous souhaitez travailler dans un nouvel environnement ? Vous ressentez un besoin de changement ou de dépaysement au niveau professionnel ? Voici la sélection des meilleurs pays où travailler, que ce soit pour booster votre carrière ou développer vos talents linguistiques.

Classement général des pays où il fait bon vivre et travailler

Si plus de 2 millions de Français vivent actuellement à l’étranger et que 37 % d’entre eux choisissent de rester dans un pays de l’union européenne, d’autres sont allés plus loin en changeant de continent. HSBC a réalisé une large étude auprès de 26 871 expatriés à travers le monde, quel que soit leur pays d’origine, et dressé la liste des destinations où concilier vie professionnelle et vie personnelle semble plus aisé.

Alors, prêt(e) à booster votre carrière et réaliser vos ambitions ?

1er : Singapour, le meilleur endroit au monde pour s’expatrier

Environnement, économie, éducation ; à tous points de vue, les expatriés installés à Singapour sont ravis. D’autant plus que ce pays multiculturel permet une immersion en douceur sans perdre tous ses repères.

Singapour

66 % des expatriés ont une meilleure qualité de vie que dans leur pays d’origine.

Escale idéale entre l’Europe et l’Asie pour les voyageurs, cette île très urbanisée surnommée la « ville jardin » ou « petite Suisse » bénéficie d’un climat équatorial et représente la densité la plus élevée sur le plan mondial.

73 % des expatriés sont confiants dans l’économie locale.

200 000 dollars

28 % des expatriés à Singapour gagnent plus
de 176 350 euros par an.

Il est facile de s’intégrer dans cette place financière importante où le salaire annuel moyen d’un expatrié s'élève à 130 000 dollars (soit environ 124 098 euros).

Les opportunités d’évolution professionnelle sont réelles. Elles se concentrent principalement dans 3 domaines : la finance (30 %), les médias (10 %) à égalité avec les télécoms (10 %). L’IT et la santé (surtout la partie recherche et développement) font partie des domaines porteurs.

Lire aussi > Travailler à l’étranger

Dépaysante, riche et cosmopolite, avec les temples colorés du quartier indien ou chinois, Singapour attire beaucoup d’Européens qui y travaillent intensément, mais sur un mode moins stressant. Les plus jeunes (34 % des expatriés  à Singapour ont entre 18 et 34 ans)  vivent souvent en colocation dans des condos modernes avec piscine extérieure et salle de sports, avant d’aller prendre un verre sur un rooftop ou de grignoter un morceau dans un « food court ».

« De toutes les tranches d'âge, les plus jeunes sont les plus enclins à s'installer à l'étranger afin d'avoir une vie professionnelle plus épanouissante, avec près d'un quart (22 %) des jeunes de la génération Y (18-34 ans) affirmant être partis à l'étranger à des fins professionnelles. »

2ème : La Nouvelle-Zélande

« Ceux qui recherchent l’aventure, une vie sociale bien remplie, un endroit idéal pour vivre en famille ou combler leurs aspirations professionnelles peuvent trouver tout cela en Nouvelle-Zélande », révèle l’enquête HSBC.

83 % des personnes interrogées trouvent que l’environnement est meilleur et 78 % déclarent parvenir sans difficulté à s’adapter aux cultures néo-zélandaise et maori.

Les secteurs professionnels
les plus représentés parmi les expatriés en Nouvelle-Zélande sont la santé (15 %) et les télécoms (15 %) suivis par la finance (11 %).

3ème : Le Canada

Qualité de vie et ouverture : le Canada est considéré comme le pays le plus accueillant et représente la destination préférée des Français hors zone européenne. 63 % des expatriés disent se sentir plus en sécurité à Toronto.

Toronto

Lire aussi > Trouver un emploi au Canada

Critère Famille

La Suède est 1ère : 75 % des expatriés confirment que la qualité de vie de leurs enfants s’est améliorée. Dans un contexte économique jugé stable, la Suède est en quête d’une main d’œuvre expérimentée et formée.

Secteurs porteurs : enseignement, BTP, les Tic (technologies de l'information et de la communication), la santé ou les métiers techniques.

Critère économie

La Suisse est 1ère : 87 % des expatriés sont confiants dans la stabilité politique et 75 % indiquent que leurs revenus sont meilleurs.

A noter que Bahreïn, l’Allemagne (pour la sécurité de l’emploi et sa pénurie de main d’œuvre qualifiée), l’Australie, Taïwan ou les Emirats arabes-Unis figurent également dans le top 10 HSBC des meilleurs pays où s’expatrier.

 
 Par Natacha Le Jort

Sur le même sujet
Plus d’1 Français sur 3 envisage de travailler à l’étranger
L’Occitanie, première région créatrice d’emplois
Mobilité géographique : où vont travailler les cadres en France ?

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS