1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Mobilité
  6. >
  7. Pourquoi les salariés changent-ils d’emploi ?

Pourquoi les salariés changent-ils d’emploi ?

Pourquoi les salariés changent-ils d’emploi ?
Mis à jour le 04/04/2017 - Publié le 13/01/2017

Dans un contexte de légère hausse de la mobilité professionnelle, 58 % des personnes interrogées par le cabinet Hays envisagent de changer d’emploi en 2017. Découvrez ce qui les pousse à la mobilité externe.

L’intérêt du poste est le principal facteur d’attractivité

Dans le cadre de la 7e édition de l’Etude de rémunération nationale 2017, le cabinet de recrutement Hays a interrogé un panel constitué, à l’échelle nationale, de plus de 5 000 candidats et clients.

Si 65 % des candidats projetaient de changer de poste en 2016, seuls 48 % ont franchi concrètement le pas. Les candidats au changement 2017 sont légèrement plus frileux (58 %), ce qui résulte certainement de la hausse continue du chômage.

Mais quelles sont toutes les raisons pour lesquelles les salariés souhaitent changer d’emploi ?

  1. L’intérêt du poste (62 %)
  2. Une rémunération plus attractive (59 %)
  3. Des perspectives d’évolution (56 %)
  4. Le confort géographique (27 %)
  5. L’aménagement du temps de travail (13 %)
  6. Autres (10 %)

La rémunération arrive en 2e position des motivations des candidats à la mobilité, mais qu’en disent les entreprises ?

La rémunération reste un moteur pour la motivation et l’évolution des salariés, mais elle n’est pas sur le podium côté employeur. En effet, bien que 80 % des entreprises octroient des augmentations à leurs salariés, cela s’effectue dans des proportions limitées.

Ainsi l’augmentation de salaire se situe entre 0 et 2 % dans la plupart des cas (47 % des PME et 68 % dans les grands groupes).

Les pratiques sont inégales selon la taille de l’entreprise : les PME/PMI octroient des augmentations plus importantes (47 % des PME interrogées pratiquent une hausse des rémunérations de leurs salariés de 2 à 5 %, contre seulement 28 % des grands groupes).

Clés de la performance

La diversification des missions est plébiscitée aussi bien par les salariés que les employeurs, mais les entreprises s’attachent davantage à offrir des formations (39%) et un bon cadre de travail (32%) qu’à augmenter leurs salariés.

 Par Sébastien Barnier

Sur le même sujet
> Quel est le salaire moyen en France ?
> Mobilité géographique : dans quelle région partent les cadres ?
> Les entreprises enouragent la créativité des salariés

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS