1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Formation
  6. >
  7. VAE : 5 étapes pour une validation des acquis de l’expérience

VAE : 5 étapes pour une validation des acquis de l’expérience

 VAE : 5 étapes pour une validation des acquis de l’expérience
Mis à jour le 13/09/2018 - Publié le 10/09/2018

Découvrez les 5 étapes pour une validation des acquis de l’expérience (VAE) afin de mettre en valeur votre expérience grâce à une certification.

Les critères d’éligibilité à une validation des acquis de l'expérience

Si vous justifiez d’au moins un an d’expérience en lien avec la certification visée, peu importe votre âge, votre niveau de formation ou votre statut, la VAE vous est accessible.                     

Lire aussi >> Les nouvelles règles de la VAEh

Bon à savoir

Les certifications obtenues lors d’une VAE sont inscrites au Répertoires National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Voici les 5 étapes d’une VAE

  1. Recherche de la certification

Choisir sa certification est la première étape d’une VAE et cela nécessite un très bon accompagnement. La certification que vous allez choisir doit correspondre à votre expérience ainsi qu’à votre projet professionnel. Grâce à votre Point relai conseil VAE, vous bénéficiez d’un accompagnement individualisé.

Lire aussi >> Où trouver un conseiller VAE ?

  1. Recherche de l’organisme

Vous devez effectuer un travail de recherche et de comparaison entre les organismes valideurs et accompagnateurs pour faire votre choix ; puisque leur apport en conseil et en orientation est décisif pour le succès de votre demande.

  1. Accompagnement pour l’élaboration du dossier

Pour la préparation de votre dossier, il est également nécessaire de vous assurer que votre organisme accompagnateur saura répondre à vos besoins, car cela est déterminant pour la validation de votre dossier par le jury. Ce dossier relate en détail votre expérience.

Lire aussi >> Un nouveau formulaire pour la VAE

  1. La recevabilité

Selon la nature et la durée de votre expérience et en fonction de la pertinence du lien entre cette dernière et la certification choisie, le certificateur ou l’organisme valideur émettra un avis favorable ou défavorable.

  1. La validation

Un jury composé d’enseignants et de professionnels sera chargé d’examiner votre dossier. Un entretien est parfois organisé avec vous. Lorsque toutes les conditions sont réunies, vous avez une validation totale de votre diplôme et donc vous obtenez votre certification (titre, diplôme ou certificat concernés). Mais lorsqu’un contrôle complémentaire est nécessaire, le jury peut valider partiellement votre diplôme.

92 % des bénéficiaires d’une VAE la jugent utile dans leur parcours professionnel

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est un moyen de faire reconnaître son expérience à travers un diplôme, un titre ou une certification.  Plus de la moitié (69 %) des personnes ayant eu recours à la VAE en 2017 sont des employés et des ouvriers. La majorité des bénéficiaires d’une VAE l'ont réalisée en dehors de leur temps de travail (87 %).

Lire aussi >> VAE : 26 000 personnes certifiées chaque année

En 2017, 9 personnes sur 10 ont été accompagnées pour la rédaction de leur dossier et la préparation de leur entretien avec le jury. D'ailleurs le Fongecif publie un nouveau guide pratique contenant des « conseils pour réussir la VAE ainsi que des schémas clairs dédiés aux étapes du projet et du dossier ».

guide fongecif

Source : Fongecif

Vous avez des compétences mais pas de diplôme, n’hésitez plus : faites une VAE !

  Par Djiba Diallo

La rédaction vous conseille

> Pourquoi faire une VAE (validation des acquis de l'expérience) ?
> CPF, CIF, VAE, quel dispositif de formation me convient ?
> Un excellent dispositif de formation, la VAE

Besoin de changer de métier ? A deux, c'est plus facile...

Faites-vous accompagner par un coach certifié

Coachs NVP
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS