1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Formation
  8. >
  9. Intelligence artificielle : des outils de travail appréciés par les actifs

Intelligence artificielle : des outils de travail appréciés par les actifs

Intelligence artificielle : des outils de travail appréciés par les actifs
Publié le 11/10/2018

75 % des actifs ayant déjà accès à des outils en lien avec l’intelligence artificielle estiment que ces outils ont des effets positifs sur leur travail.

Quels sont les bénéfices de l’intelligence artificielle ?

L’étude internationale de Boston Consulting Group et Ipsos démontre de l'attrait des actifs vis-à-vis de l’intelligence artificielle qui apparaît, entre autres, dans l’usage des chatbots, des voitures autonomes, de la reconnaissance d’images, de la recommandation de contenus ou encore dans la détection de maladies.

42 % des actifs

estiment que de nouveaux emplois seront créés grâce à l’IA au cours des 10 prochaines années.

Lire aussi >> Comment tirer le meilleur parti du numérique ?

Pour la plupart des actifs, l’intelligence artificielle va réduire le temps passé à effectuer certaines tâches fastidieuses. Les sondés citent en deuxième position la capacité à respecter les échéances et à faire les choses plus rapidement. L’IA réduirait également les risques d’erreur au travail.

Certaines craintes persistent autour de l’émergence de l’intelligence artificielle

La Chine, les Etats-Unis, le Canada ainsi que l’Espagne sont des pays très optimistes quant à l’impact de l’IA. Les salariés français sont en revanche les plus inquiets quant aux conséquences négatives de l’intelligence artificielle. Ces inquiétudes concernent la déshumanisation du travail et l’augmentation des inégalités sociales. Mais aussi l’impact négatif de l’IA sur leur salaire ou sur leur pouvoir d’achat (65 %) ainsi que sur l’emploi (59 % craignent un impact négatif sur la capacité de leur organisation à embaucher des personnes et 50 % sur la sécurité d'emploi).

Lire aussi >> Les Français s’inquiètent des effets du numérique sur le travail

Selon Nicolas Bellefonds, directeur général de BCG Gamma en France, il faut relativiser ces opinions négatives : « Les Français sont les moins informés par leurs managers de l’importance stratégique du développement de l’IA. Ils sont aussi ceux qui considèrent le plus que l’IA ne les affectera pas personnellement : 69 % d’entre eux estiment que l’intelligence artificielle ne pourra jamais accomplir la majorité de leurs tâches. Face à ces perceptions, il faut réaliser un vrai travail de pédagogie pour mettre en exergue les opportunités et les avantages que les Français sont susceptibles de retirer du développement de l’intelligence artificielle. »

Les conséquences positives de l’intelligence artificielle selon les actifs qui l’utilisent déjà

  • Leur efficacité (75 %)
  • Leurs résultats (75 %)
  • L’organisation du travail (74 %)
  • L’attractivité de leur travail (70 %)
  • Leur niveau de bien-être au travail (69 %)
  • Les formations à leur disposition (67%)

La rédaction vous conseille

> Comment tirer le meilleur parti du numérique ?
> 7 compétences clés que les salariés doivent maîtriser
> Emploi et révolution numérique : quelles compétences pour demain ? 

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS