180° reconversion : réussir le virage de l’entrepreneuriat

180° reconversion : réussir le virage de l’entrepreneuriat
Mis à jour le 07/10/2020 - Publié le 21/09/2020

Avec 180° reconversion (Edition Vuibert), Marjorie Llombart, consultante en reconversion professionnelle et entrepreneuriat, propose un véritable guide pour tout aspirant entrepreneur, un livre co-écrit avec Magali Perruchini, rédactrice, photographe et blogueuse.

Pouvez-vous nous présenter votre dernier livre, 180° reconversion Réussir le virage de l’entrepreneuriat, que vous avez co-écrit ? A qui s’adresse-t-il ?

Ce livre est une sorte de « tome 2 » suite à la publication de mon premier livre Dessine-toi une carrière (Editions Dunod, 2019) dans lequel je présentais les étapes clés pour trouver sa voie dans le monde professionnel. Avec 180° reconversion, je m’adresse principalement aux personnes qui veulent créer leur entreprise, ou à celles qui hésitent et veulent valider leur idée. Ce livre s’adresse à cette nouvelle génération de personnes, prêtes à dépoussiérer les clichés sur l’entrepreneuriat. 

Ce livre présente une multitude d’éléments pratiques qui aide à la reconversion au métier d’entrepreneur. Cette approche remplace-t-elle un accompagnement personnel (suivi d’un professionnel, coach…) ? 

Ce livre présente des conseils pratiques et pourra peut-être suffire à certaines personnes mais ne supprime en aucun cas l’accompagnement personnel. Pour mettre toutes les chances de son côté, je conseille de privilégier l’accompagnement de tout type : coach entrepreneur, institution spécialisée, incubateur, mentor, et même avocat ou expert-comptable. Attention aux conseils de théoriciens ou salariés qui n’ont jamais tenté l’aventure entrepreneuriale, qui auront plus de mal à prendre des risques.

Lire aussi>> 5 podcasts pour se motiver à la rentrée
>> Ces Français qui ont changé de métier

Vous accordez une importance particulière aux témoignages d’entrepreneurs qui se sont lancés dans l’aventure entrepreneuriale. Pourquoi avoir voulu inclure ces expériences diverses ?

Il était important de pouvoir présenter, en plus de la partie « théorique » du livre, les coulisses de l’entrepreneuriat. Nous avons sélectionné une variété de profils, des 4 coins de la France, dans multiples domaines, pour montrer que l’aventure n’est jamais simple, qu’il faudra peut-être attendre des années avant de devenir rentable, mais que dans tous les cas, c’est possible.

Votre livre, véritable guide de l’entrepreneur, présente 10 piliers de la reconversion. Quels sont les 3 piliers que vous jugez essentiels et indispensables dans tout nouveau départ ?

Il est difficile de choisir uniquement 3 piliers, mais je dirais qu’il faut garder 3 idées en tête avant de se lancer :

La première est de faire attention à son état d’esprit : il faut toujours rester en mode solution, parce que l’échec n’existe pas. Il faut apprendre à cultiver un état d’esprit créatif et résilient pour surmonter les difficultés à surmonter.

Le 2ème pilier à ne pas négliger est l’accompagnement. En effet, une étude de Wydden montre que se faire aider à la création d’entreprise accroît de 70% les chances de pérennité à cinq ans. Il ne faut donc pas hésiter à demander de l’aide, surtout aux personnes qui ont déjà tenté l’aventure entrepreneuriale.

Enfin, je pense que l’idée initiale ainsi que la fédération d’une communauté restent primordiales. Avoir une idée géniale mais qui ne trouve pas son public n’est pas utile. Et au contraire, certaines idées peuvent sembler moyennes ou mauvaises, mais réussissent à trouver un public. Il faut donc trouver une idée qui puisse être assez originale tout en réussissant à fédérer une communauté autour d’elle. Il est primordial de créer une connexion avec son public, de maintenir des liens personnels avec ses clients.

Le conseil de Marjorie à tous ceux qui souhaitent tenter l’aventure de la reconversion et de l’entrepreneuriat :

Si une personne sent au fond d’elle qu’elle veut créer une entreprise, ou si elle possède une envie, même sans avoir une idée concrète du projet, je lui conseille de ne pas lâcher et de demander conseil. Il faut savoir écouter sa petite voix intérieure et la garder vivante.

Crédit photo : © Matthieu Suprin

Retrouvez Marjorie Llombart le 10 décembre au salon Nouvelle Vie Pro à l’Espace Champerret. Elle dédicacera son livre 180° reconversion à la suite de son témoignage, à 14h.


Par Carmen Yazbeck

La rédaction vous conseille :
>> Recherche d’emploi en temps de crise : nos solutions de rentrée
>> 6 personnes sur 10 n’exercent pas le métier de leur rêve d’enfance
>> Reconversion : quelles perspectives post-confinement ?

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS