1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Mobilité
  8. >
  9. 30 secondes par CV : comment retenir l’attention du recruteur ?

30 secondes par CV : comment retenir l’attention du recruteur ?

30 secondes par CV : comment retenir l’attention du recruteur ?
Mis à jour le 20/06/2018 - Publié le 03/10/2017

52 % des recruteurs passent moins de 30 secondes sur un CV, selon l’enquête annuelle de RegionsJob sur les pratiques de recrutement. Que faire ?

Un candidat est jugé en quelques dizaines de secondes

Comment recrute-t-on ? Quelles sont les grandes tendances ? Tels sont les thèmes de l’enquête menée par RegionsJob. Grâce aux réponses de 324 recruteurs et de 6466 candidats, le site emploi décrypte les évolutions en matière de recrutement et de recherche d’emploi.

On apprend ainsi que plus de la moitié des recruteurs passent en moyenne 30 secondes par CV ; 26 % entre 30 secondes et 1 minute ; seulement 22 % des recruteurs y consacrent plus d’une minute.

D’où l’importance de bien travailler son CV

En effet, la forme et le fond sont importants pour un CV. Certains éléments peuvent avoir un impact négatif sur la candidature. Ainsi un CV mal présenté, mal organisé ou difficile à lire donne une mauvaise image au recruteur ; un CV comportant des fautes d’orthographe également. Aussi est-il primordial de prendre son temps pour le finaliser.

>> Comment faire un CV

Quant au contenu du CV, inutile de « ruser ». Ne faites pas preuve de négligence non plus ; au contraire, soyez précis, car aujourd’hui les entreprises (73 %) ont tendance à vérifier les informations trouvées sur le CV en effectuant pour la plupart une recherche en ligne sur Google. Et les résultats de cette recherche ne sont pas sans incidence sur la prise de décision concernant l’embauche d’un candidat.

Si 64 % des recruteurs avouent s’être déjà décidé à recruter quelqu’un suite aux informations trouvées en ligne sur cette personne, 66 % d’entre eux ont déjà écarté une candidature suite à des résultats négatifs.

La lettre de motivation passe au second plan

D’après l’étude de RegionsJob, seulement 7 % des recruteurs la jugent « très importante ». Pourquoi ? « Les recruteurs disposent de peu de temps pour sélectionner les candidatures et avec l’émergence de la postulation en un clic et via mobile, la lettre de motivation laisse peu à peu la place au mail de motivation, plus court et plus concis, voire au CV seul, si tant est qu’il soit bien construit et complet.
Lettre de motivation


Le diplôme perd du terrain au profit de l’expérience et du savoir-être

Savoir-être

 Les candidats passent en moyenne 2 entretiens…

Si plus de la moitié des recruteurs (56 %) reçoivent en moyenne 4 à 6 candidats pour un poste, ces derniers passent généralement deux entretiens. Or, face à deux profils identiques, qu’est-ce qui fait la différence ?

  • la personnalité du candidat (80 %)
  • la motivation (66 %)
  • le dynamisme (48 %)

En conclusion

Le défi à relever : révéler sa personnalité, que ce soit dans le CV ou lors de l’entretien, apparaît comme primordial, loin devant le niveau d’études. L’e-réputation rentre aussi de plus en plus en ligne de compte.

> Préparez votre entretien d’embauche
> Diffusez votre CV et activez votre réseau
> Emploi et révolution numérique : quelles compétences pour demain ?

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS