1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Formation
  6. >
  7. VAE : 26 000 personnes certifiées chaque année

VAE : 26 000 personnes certifiées chaque année

VAE : 26 000 personnes certifiées chaque année
Mis à jour le 09/02/2018 - Publié le 27/12/2017

Même sans diplôme, vous pouvez faire valoir vos années d’expérience professionnelle et aspirer à une reconnaissance concrète, c’est l’enjeu de la validation des acquis de l’expérience ou VAE.

La VAE, une opportunité de reconnaissance professionnelle

Avec plus de 26 000 certifications annuelles, la validation des acquis de l’expérience (VAE) fait des émules. Rien de plus normal puisqu’elle permet dans les faits à de nombreux travailleurs d’acquérir un diplôme correspondant aux compétences réellement acquises après de nombreuses années de pratique. La VAE est une alternative depuis 2002 à la formation professionnelle pour bénéficier d’un diplôme ou d’une certification.

D’après les statistiques du Ministère du Travail (Dares), plus de 62 000 personnes sont recevables chaque année pour une VAE. La majorité des bénéficiaires sont issus de l’Education Nationale, devant les salarié(e)s de la santé et du social. Sur ces candidats recevables, environ 43 000 personnes se présentent et 26 000 sont certifiées. L’expérience peut avoir de multiples visages.

Lire aussi >> 92 % des actifs jugent la VAE utile dans leur parcours professionnel

Les démarches à suivre pour la VAE

Accessible à tous les travailleurs indépendamment de l’âge, du statut, du niveau de formation de la personne, il faut au minimum pouvoir justifier d’un an d’expérience en rapport avec la certification visée qui sera enregistrée au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Lire aussi >> Toutes les conditions pour faire une VAE

Si vous êtes intéressé par une VAE, vous pourrez vous renseigner selon que vous souhaitez en bénéficier pour un projet personnel ou un projet professionnel. Il existe depuis 2015, un conseil en évolution professionnelle (CEP) qui pourra vous accompagner pour la formulation de l’expérience à valider, pour la constitution du dossier et la préparation à l’entretien avec le jury.

Dans votre dossier, il vous faudra décrire vos aptitudes à valider ; les compétences et connaissances dont vous disposez et, éventuellement, les formations que vous avez suivies et adresser ce dossier à un organisme formateur.

> Emploi et révolution numérique : quelles compétences pour demain ?

Pour les salariés justifiant d’une expérience professionnelle supérieure à un an, vous pouvez sous certaines conditions demander à votre employeur un congé pour préparer la validation des acquis d’expérience.

 Par Natacha Le Jort

Sur le même sujet
Pourquoi faire une VAE (validation des acquis de l'expérience) ?
> CPF, CIF, VAE, quel dispositif de formation me convient ?
> Des formations pour (vite) changer de métier

Témoignage VAE
>> Toutes les actualités sur la formation professionnelle

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS