1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Formation
  6. >
  7. La formation continue intéresse de plus en plus les seniors

La formation continue intéresse de plus en plus les seniors

La formation continue intéresse de plus en plus les seniors
Publié le 02/05/2018

Les seniors s’invitent massivement dans la formation continue car ils y trouvent un moyen efficace de se maintenir dans la vie active.

La formation « continue » tout au long de sa vie

Il n’y a pas d’âge pour se former ! On constate une forte demande chez les seniors pour les formations continues. Le nombre de retraités français atteindra les 19 millions en 2030, soit 2 millions de plus qu’aujourd’hui, selon la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du ministère des Solidarités et de la Santé. La formation s’avère être un moyen efficace de rester dans la vie active pour les seniors.

Lire aussi >> 71 % des Français ont déjà suivi une formation professionnelle                           

Malheureusement, les entreprises n’investissent pas suffisamment dans la formation de leurs salariés, surtout pour les personnes proches de la retraite alors même que cette présente étude révèle « qu’il est souhaitable de renforcer les dépenses de formation au-delà de 50 ans », surtout pour les 52-58 ans (un âge assez éloigné de l’âge de départ à la retraite qui est de 62 ans) encore en emploi.

450 000

retraités ont gardé une activité professionnelle en 2017.

Les retraités s’installent dans les amphithéâtres universitaires pour suivre des cours au même titre que les jeunes étudiants

Des cours sur les langues étrangères, la philosophie, l’histoire ou encore le volontariat sont suivis par les retraités comme les jeunes dans les amphithéâtres des universités. Un cursus qualifiant de 30 heures requiert un coût de financement environnant les 300 euros pour cette catégorie de la population.

Les étudiants seniors constituent 13 % à 14 % des effectifs de la formation continue universitaire, d’après la Conférence des directeurs des services universitaire de la formation continue. Ces seniors optent souvent pour des cours magistraux dans des filières non sélectives dans l’enseignement supérieur, ce qui représente 60 000 stagiaires chaque année.

Les plus de 60 ans représentent 15 % à 20 % des inscrits aux MOOC (formation en ligne ouverte à tous) du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), pour suivre notamment des cours de mathématiques ou d’informatique.

Les seniors sont des ressources à valoriser

Cette étude insiste sur les bénéfices que pourrait récolter la collectivité en formant ses seniors au-delà même de la transférabilité des compétences acquises par les 50 ans et plus, toujours dans la vie active. Miser sur les seniors permettra de maintenir plus longtemps leur employabilité face aux perspectives de recul global de l’âge de la retraite.

L’actu en +

Un tiers des seniors serait favorable à continuer à travailler à temps partiel, selon le sondage « les Français face à la retraite » mené par l’Institut Français des Seniors.

Par Djiba Diallo

La rédaction vous conseille

> Savez-vous à combien d’heures de formation vous avez droit ?
> Formation qualifiante ou diplômante : que choisir ?
> Formation courte
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS