Ils ont changé de vie grâce à l’auto-édition

Ils ont changé de vie grâce à l’auto-édition
Mis à jour le 24/07/2019 - Publié le 22/07/2019

Savez-vous que 8 Français sur 10 aiment écrire et que plus de la moitié a déjà eu envie d’écrire un livre ou en a écrit un ? Parmi eux, combien rêvent secrètement de devenir écrivain et de vivre de leur plume ? Si cet objectif paraît bien souvent inaccessible, ils sont de plus en plus à l’atteindre et à voir leur vie changée grâce à l’auto-édition.

Marilyse Trécourt : autrice à succès

marilyse

Le 1er janvier 2014, Marilyse Trécourt qui travaille dans la communication se lance un défi : écrire son premier roman. Quelques mois plus tard, Au-delà des apparences est remarqué et primé par le jury d’un concours d’écriture organisé par Librinova, une maison d’auto-édition. En quelques semaines, son roman se retrouve en vente sur des centaines de librairies en ligne et grâce à une véritable stratégie de communication, les premiers lecteurs sont au rendez-vous… Jusqu’à la signature d’un premier contrat d’édition avec un éditeur traditionnel.

 

Retrouvez son prochain roman, (éd. Eyrolles) le 4 juillet en libraires.





Forte de ce premier succès, Marilyse commence à y croire et persévère dans l’écriture. Les lecteurs étant de plus en plus nombreux, un nouveau rêve se dessine : prendre une année sabbatique pour se consacrer à sa passion de toujours et pourquoi pas, se reconvertir et devenir coach pour aider d’autres auteurs à promouvoir leurs ouvrages, prendre confiance en eux en tant qu’auteurs et trouver leurs lecteurs. Impossible ? Pas pour Marilyse !

Lire aussi >> Comment bien choisir son coach professionnel ?

En cinq ans, elle a auto-publié et publié 7 romans (Mozaïc, Carnets Nord, Eyrolles), conquit plus de 30 000 lecteurs et vit de ses passions : l’écriture, la communication et l’évolution personnelle !

Paul Ivoire : transmettre la passion de l’écriture à tous

IVOIRE
Après des études scientifiques, Paul Ivoire exerce la profession d’ingénieur agronome puis devient père au foyer. Piqué par le virus de l’écriture depuis son enfance, il se consacre alors à la littérature jeunesse et à la musique, et empile les manuscrits dans ses tiroirs. A la suite d'un concours, il écrit un roman pour adultes. Après quelques contacts avec des éditeurs traditionnels, il choisit de l’auto-éditer et d’aller enfin à la rencontre de ses lecteurs. La machine s’emballe puisque quelques mois plus tard, il est repéré par une éditrice de littérature générale mais également par une maison d’édition jeunesse.

Lire aussi >> Créer son entreprise : quels sont les facteurs de succès ?

Aujourd’hui, celui qui se définit comme un « boulimique d’écriture » a un emploi du temps digne d’un ministre : il partage sa vie entre des séances de dédicaces, des salons du livre, l’écriture de nouvelles histoires et, ce qu’il préfère, des rencontres avec les jeunes lecteurs pour leur transmettre sa passion des livres et de l’écriture !




Retrouvez son dernier roman, (éd. Anne Carrière) et sa trilogie jeunesse Poules, renards, vipères (éd. Poulpe Fictions) en librairies.

 


Mélanie Taquet : objectif, vivre de l’écriture

mélanie
Avant de se lancer dans l’écriture d’un premier roman, Mélanie Taquet éducatrice Montessori de formation, s’est essayée pendant longtemps à l’exercice de la nouvelle et de la poésie. Après plusieurs distinctions, elle prend confiance en ses écrits et auto-publie en 2017 sur Librinova son premier roman. Le succès est immédiat : en deux mois à peine, elle a conquis le cœur de 2500 lecteurs et de la maison d’édition Eyrolles. Début 2018, le roman paraît sous un nouveau titre Reste aussi longtemps que tu voudras et part à la conquête de nouveaux lecteurs en librairies.


Son dernier roman (éd. Eyrolles) est paru en mars 2019.

 




Peu à peu, l’écriture et la promotion de son livre prennent de plus en plus de place dans sa vie jusqu’au jour où elle fait le choix de réduire son temps de travail et d’y consacrer la majeure partie de son temps.

Lire aussi >> Dessine-toi une carrière

Aujourd’hui, Mélanie partage son temps entre son travail dans l’éducation, sa passion pour l’écriture et les voyages. Son objectif ? Que peu à peu, sa passion devienne son activité à plein temps !

La rédaction vous conseille

> Reconversion : un livre pour réinventer sa vie professionnelle
> 1 Français sur 5 ne trouve pas de sens dans son travail
> Comment changer de voie professionnelle ?
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS