8 novembre 2022

: Salon Nouvelle Vie Pro et Journée nationale de la reconversion

Du microcosme parisien au smile du Var

 1 MIN

Isabelle : « Et c’est comme ça que de Paris, en faisant une petite étape pendant deux ans à Aix, je me retrouve dans le Var »

Sortir de sa zone de confort

Le microcosme parisien d’Isabelle

Isabelle grandit à Paris, c’est l’ainée d’une famille de quatre enfants « j’étais la fille qui travaillait bien ». Sa mère, qu’elle remercie pour lui avoir inculquée qu’une femme pouvait et devait réussir à être indépendante, était très stricte avec elle. Alors, après son baccalauréat, elle entame une classe préparatoire aux grandes écoles en visant « le gratin », le top 5 des écoles de commerce ou rien ! Premier échec, elle se plante et réalise que le « must ce n’était pas forcément le top 5 des écoles ».

Désillusion

Après une école en télécommunication, et quelques expériences professionnelles, elle se lance dans le métier du conseil. Jusqu’ici, tout allait bien, elle s’épanouit dans son travail jusqu’à la fameuse « réorganisation des 6 mois, 1 an... ». Isabelle se retrouve mise de côté, elle perd son enthousiasme et sa confiance en elle. Elle a l’occasion de reprendre une formation, et intègre finalement HEC, à défaut d’être entrée par la grande porte. C’est à la fin d’un séminaire, après plus d’un an de recherche, qu’elle trouve la solution face à l’avenir professionnel qu’elle comptait retrouver : « Soit tu acceptes le management qu’on te donne et tu fais sans broncher, soit tu te dis que de toute façon, ça ne changera jamais, ces managers ne changeront jamais, donc, autant se casser quoi ».

Destination Aix

« Changer de ce monde parisien, ce microcosme en fait, on a vécu avec pendant 40 ans donc tu ne connais que ces codes et tu es dans le système ». On propose une mutation à son mari et les voilà partis pour Aix-en-Provence « je n’avais rien à perdre, mais tout à gagner ».

Si la mobilité professionnelle vous intéresse, on vous conseille : 
>> Mobilité : quitter la ville après la crise, pour aller où ?
>> Top 5 des meilleures villes de France pour travailler
>> Emploi : top des régions qui recrutent le plus

La création d’entreprise : oser se lancer


C’est le déclic qu’il lui fallait !

Là-bas, elle est recrutée par une start-up avec qui tout se passe bien, son confort de vie s’est nettement amélioré ! Inspirée par ses deux collègues co-fondateurs de la petite structure, elle décide de se lancer dans son idée de créer son entreprise. L’acceptation d’une potentielle période de chômage a été très dure pour Isabelle. Elle déconstruit petit à petit ses codes et le jour de ses quarante ans se met au chômage !

Trouver son offre et sa demande

Isabelle aime et valorise l’artisanat, le local. Un jour, en parcourant les rayons du Monoprix, elle se rend compte que c’est toujours les mêmes produits et les mêmes marques. En faisant quelques recherches sur Internet, elle observe qu’il y a quand même « pléthore de marques jeunes, bio, issues de l’artisanat, tendances ». Bingo ! Elle a trouvé son offre en accord avec la demande hyper prégnante, car 1 femme sur 3 avait consommé des cosmétiques bio à cette époque. Son projet se monte et après l’ouverture d’une boutique à succès sur Aix, bim le covid ! C’est comme ça qu’Isabelle se retrouve dans le Var, pour des raisons financières évidentes et monte sa plateforme de vente en ligne.

La mobilité et l’entreprenariat : aucun regret

« Les montagnes russes », c’est comme ça qu’Isabelle décrit cette période de création d’entreprise. Il est difficile de trouver le bon équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle et « il faut avoir une famille équilibrée et être bien armé, car ce n’est pas toujours facile », nous explique-t-elle. D’un point de vue financier, là aussi, son conseil est « d’anticiper » ! Aujourd’hui, la mission est réussie et Isabelle peut vivre de son activité. Elle résume l’entreprenariat dans une vision encourageante : « T’es jamais sûr de rien, mais t’as appris à gérer cette incertitude (…) je suis positive en permanence, il y a une merde, c’est pas grave ».

Aujourd’hui, Isabelle a trouvé son équilibre entre femme, maman et cheffe d’entreprise vivant à la campagne ! « Je suis hyper contente, c’est une expérience géniale, je ne sais pas si elle durera, je m’en fous en fait, l’important c’est le smile que tu donnes tous les jours, que ce soit à tes proches ou à tes collaborateurs et donc à toi-même. ».

Pour rerouver le parcours d'Isabelle en vidéo : 



Les Déviations

« Les Déviations est né d'une idée simple : raconter des histoires de gens qui ont changé de vie. ». Depuis 2018, l’équipe des Déviations recueille des témoignages de personnes qui ont pris un nouveau départ, qu’il soit personnel et/ou professionnel et s’attache à nous les partager sous format vidéo, podcast ou texte. Les expériences qu’ils racontent sont riches de sens et très inspirantes.
Découvrez dès à présent d’autres histoires dans leur magazine.

Magazine > Déviations

Des conseils sur la création d'entreprise ? 
>> Avez-vous l'âme d'un entrepreneur ? 
>> Avant de créer son entreprise : les 6 grandes étapes
>> Créer son entreprise : comment se faire accompagner ?

NVP_admin

Rapporté par L'équipe Nouvelle Vie Pro

Partager ce témoignage :
La rédaction vous conseille
28 septembre 2022
  • A la Une
  • Changer d'emploi
  • Faire le point
  • S'informer
  • Se former
Reconversion : comment devenir conducteur de car ?
27 septembre 2022
  • Focus métier
22 septembre 2022
    • Changer d'emploi
    • Faire le point
    • S'informer
    • Se former
    Emploi et révolution numérique : quelles compétences pour demain ?
    22 septembre 2022
      22 septembre 2022
        • Changer d'emploi
        • Créer son entreprise
        • Faire le point
        • S'informer
        Quel est le montant du SMIC 2022 depuis le 1er mai ?
        8 septembre 2022
          • Créer son entreprise
          • Devenir indépendant
          • Faire le point
          [Talk Nouvelle Vie Pro] 2e partie de carrière : prenez un nouveau départ !
          8 septembre 2022
            Voir toutes les actualités

            2022 Tous droits réservés