Mon Compte Formation : voici le 1er bilan annuel

Mon Compte Formation : voici le 1er bilan annuel
Publié le 22/01/2021

En novembre 2019, la Caisse des Dépôts présentait « Mon Compte Formation », une plateforme permettant à tous les actifs de trouver, en quelques clics, des formations qui correspondent à leur projet professionnel. Plus d’un an après son lancement, retour sur les chiffres clés du dispositif.

Mon Compte Formation : un service pour faciliter l’accès aux formations

En novembre 2019, le gouvernement lançait le service Mon Compte Formation, suite à la loi du 5 septembre 2018 pour la « liberté de choisir son avenir professionnel ». Ce dispositif permet en effet à tous les actifs de se former de façon autonome et de décider de l’orientation de leur vie professionnelle. Disponible sous forme de site internet et d’application mobile, il a pour but de faciliter les démarches et le financement des actifs dans leur recherche de formation professionnelle.

Mon Compte Formation est ouvert aux salariés ou demandeurs d’emploi, mais aussi, depuis mars 2020, aux travailleurs indépendants ainsi qu’aux professions libérales et non salariées, artistes auteurs ou conjoints collaborateurs. Le compteur de chaque compte formation est crédité par Pôle Emploi ou l’employeur en fonction de sa situation professionnelle.

Depuis sa création, Mon Compte Formation, c’est :

- 808 000 dossiers acceptés
- 38,02 millions de titulaires d’un compte CPF alimentés
- 33,55 millions de compteurs privés alimentés (CPF+DIF) et 7,71 millions de compteurs publics alimentés
- 1 280 €, c’est le montant moyen des comptes des usagers du secteur privé
- 95,33 heures, c’est le nombre d’heures du compteur moyen des agents publics
- 319 300 formations différentes et disponible

Lire aussi>> Comment financer ma formation ou mon projet de formation ?
>> Mon compte formation : infos pratiques

Une évolution constante des profils

Selon la Caisse des Dépôts, les cadres étaient auparavant ceux qui se formaient le plus. Ce n’est plus le cas : depuis un an, 66% des demandes de formations professionnelles viennent d’employés, d’ouvriers ou de techniciens. De plus, 38% des gens qui désirent se former ont un niveau BEP/CAP ou en-dessous.

Dans son bilan, la Caisse des Dépôts indique que 61% des demandeurs de formations ont entre 30 et 49 ans, 34% ont entre 30/39 ans et 27% ont entre 40/49 ans.

Les trois domaines de formations les plus demandées via le « Compte Formation » sont :

- Les transports, manutention et magasinage (30%)
- Le développement des capacités d’orientation, d’insertion et de réinsertion (19%)
- Les langues (18%)

La rédadction vous conseille aussi :
>> La formation, une étape incontournable de la reconversion
>> Confinement : les Français actifs sur Mon Compte Formation
>> Le compte personnel de formation (CPF) en pratique

Par Claire Chave

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS