Sens au travail : pour qui ? Pourquoi ? Comment ?

Sens au travail : pour qui ? Pourquoi ? Comment ?
Publié le 27/04/2022

Qu’est-ce que le sens au travail ? Qu’entendons-nous par « quête de sens au travail ? » Que voulons-nous quand nous disons manquer de « sens dans notre métier » ?

Quelles sont les valeurs que les Français veulent retrouver dans leur activité professionnelle et jusqu’où sont-ils prêts à aller pour les avoir ? somanyWays s’est posé la question.

Que veut dire le « sens au travail » pour les Français ?

Trouver du sens au travail signifie exercer une activité compatible avec ses valeurs personnelles, dans le but de s’épanouir professionnellement.

Le problème avec cette expression est qu’elle est subjective. Chacun y met ce qu’il veut. Sa définition est donc complexe. Nous ne cherchons pas tous et toutes la même chose.

La quête de sens au travail peut désigner un horizon d’attente, du bon sens, le sens de la vie, des sensations ou même une signification.

Essayons quand même de définir ce que c’est grâce à l’enquête menée par somanyWays.

Les 3 valeurs essentielles pour s’épanouir au travail

À l’heure actuelle, le top 3 des valeurs indispensables au travail selon les Français sont :

  • une bonne ambiance de bureau et avec les collègues (62 %) ;
  • la possibilité d’apprendre et de développer de nouvelles compétences (60 %) ;
  • avoir l’opportunité de proposer de nouvelles idées et des solutions dans son entreprise (51 %).

C’est clair. Les salariés ne veulent pas avoir la boule au ventre quand ils vont travailler. Ils veulent s’impliquer, avoir leur place dans l’entreprise et évoluer dans leur carrière.

Ne pas retrouver ces valeurs pourrait pousser les salariés et les actifs à quitter leur emploi, entamer une reconversion ou faire un burn-out.

Lire aussi >> La Grande Démission submerge les États-Unis… et bientôt la France ?

Les 3 flops qui font fuir les candidats

Au contraire, voici l’horreur suprême que les Français veulent éviter quand ils cherchent un métier qui a du sens :

  • une entreprise qui manque d’éthique (rédhibitoire pour 80 % des sondés) ;
  • travailler dans une grande entreprise renommée (57 %) ;
  • un chef qui micromanage et qui dit comment faire (plutôt que pourquoi le faire) (45 %).

Là encore, un job de sens respecte ses collaborateurs, permet de travailler avec bienveillance au sein d’une structure à taille humaine.

Un environnement de travail sain qui laisse la place au développement et qui reste flexible dans la manière de gérer son emploi semble être LE critère le plus important pour un travail qui a du sens.

46 % des Français veulent un travail à impact positif

Presque la moitié des personnes interrogées estiment que leur travail doit contribuer à résoudre des enjeux de société (questions écologiques, sociales, le développement durable...).

50 %

des Bac+5 jugent indispensable de travailler pour résoudre les problèmes de société.

Les carrières à impact séduisent de plus en plus d’actifs, parmi lesquels les jeunes diplômés et les personnes en reconversion.

La réorientation professionnelle permet aussi de retrouver du sens dans un travail plus en adéquation avec ses propres valeurs et aspirations.

Le sens au travail, c’est aussi se sentir utile dans son entreprise et pour la société.

Lire aussi >> La liste des métiers à impact qui recrutent en 2022.

À quoi ressemblera l’entreprise de demain ?

Un poste avec plus de libertés

L’entreprise de demain devra offrir plus de liberté à ses salariés : des horaires flexibles, du télétravail et de la mobilité.

La moitié des sondés estiment indispensable de pouvoir s’organiser comme ils le souhaitent dans leur travail.

Ce sont les 45 – 62 ans qui réclament plus de souplesse : 57 % jugent ce critère crucial.

Un management exemplaire

47 % des répondants attendent de leur manager qu’il soit exemplaire. Ce qu’ils veulent, c’est un chef d’orchestre qui sait ce qu’il fait, comment il veut le faire, et qui n’est pas un tyran.

8 Français sur 10 souhaitent que leur manager les pousse à se dépasser. Les Français veulent de l’engagement.

De la flexibilité… mais avec un cadre

La liberté totale sans règles n’est pas non plus souhaitée dans l’entreprise du futur. Seuls 14 % des interrogés recherchent un travail sans cadre.

Quête de sens au travail : est-ce du luxe ou un vrai combat ?

Lutter pour avoir plus de sens dans son travail, est-ce un luxe qui ne concerne que des personnes privilégiées ?

Oui, la quête de sens au travail est un luxe selon somanyWays. Mais la considérer uniquement de cette façon peut générer de la culpabilité et n’efface en rien ce phénomène.

La question du sens n’est pas passagère. Elle concerne de plus en plus de personnes en France. Elle pousse des salariés à se reconvertir et de jeunes diplômés à réinventer des trajectoires professionnelles.

Bien plus qu’un privilège, la quête de sens « va de pair avec l’évolution de l’humanité, et demande donc à être décryptée », écrit somanyWays.

Quelque chose nous dit que nous n'avons pas fini d’entendre parler de sens au travail… La définition reste encore à préciser.

Affaire à suivre.

Par Maelys Léon

Source : somanyWays

Pour aller plus loin :

>>10 signes qui montrent qu’il faut faire une reconversion
>> Les 4 étapes de construction de votre projet professionnel
>> Engager une formation professionnelle : quel type de formation choisir ?

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS