1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Mobilité
  8. >
  9. Management : les femmes préfèrent (encore) les hommes

Management : les femmes préfèrent (encore) les hommes

Management : les femmes préfèrent (encore) les hommes
Mis à jour le 14/02/2018 - Publié le 10/03/2017

La majorité des salariés français préfèrent être dirigés par un manager de sexe masculin, et les femmes ne dérogent pas à la règle, même si elles sont un peu moins nombreuses à souhaiter un management au masculin.

Plus de 60 % des salariés préfèreraient être managés par un homme que par une femme

La dernière étude publiée par Randstad Workmonitor éclaire la vie en entreprise de manière quelque peu nuancée. Ainsi, l’enquête nous apprend que, quitte à choisir, les deux-tiers (67 %) des salariés de sexe masculin et plus de 6 salariées françaises sur 10 (soit 61 %) préfèrent être managées par un homme plutôt que par une femme.

Des stéréotypes bien ancrés en entreprise

"Ce résultat peut s’interpréter comme le signe de la persistance, en France, des stéréotypes associés aux postes à responsabilité et à leurs attributs – autorité, leadership, charisme, etc. –, qui seraient encore considérés comme des qualités plus masculines que féminines", commente Randstat qui a mené cette enquête en ligne auprès d’un panel de 1 000 employés âgés de 18 à 65 ans et travaillant au moins 24 heures par semaine.

Lire aussi >> Recrutement : top 20 des qualités les plus recherchées

manager

Pourquoi les Françaises préfèrent travailler avec un manager homme ?

Aline Crépin, directrice de la R.S.E. du groupe Randstad France, répond à cette question :

Aline Crépin« La préférence marquée des salariés français pour un manager masculin reflète particulièrement bien les stéréotypes dont souffrent les femmes sur les postes de management. Ces résultats sont bien sûr à mettre en perspective avec le faible nombre de femmes managers et avec le fait que, historiquement, les femmes accédant à des postes de manager, empruntaient naturellement les codes de management dits 'masculins'. »

Le frein au management féminin est donc davantage dû à la persistance des stéréotypes, plutôt qu’à un réel défaut de compétences.

L’étude conclut sur une piste de développement concrète : "Les femmes ont davantage que les hommes tendance à s’autocensurer et n’osent pas prétendre aux postes de management. Cette tendance, particulièrement marquée en France, ne favorise pas l’augmentation des effectifs féminins aux postes de manager, alors que des mesures simples comme les 'short lists' mixtes, pour tous les postes de management, ont fait leurs preuves".

Lire aussi >> Portrait-robot du cadre

Mais où sont les femmes… qui préfèrent être dirigées par une femme ?

Si la France se classe plutôt dans la moyenne internationale, c’est en Inde (59 %), en Espagne (57 %)  et aux Etats-Unis (55 %) que les femmes déclarent davantage vouloir travailler avec une manageuse plutôt qu'un manager.

Et vous ?

 Par Natacha Le Jort

Stéréotype

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS