1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Métiers
  8. /
  9. Mobilité
  10. >
  11. 1 Français sur 2 souhaite changer de vie professionnelle

1 Français sur 2 souhaite changer de vie professionnelle

1 Français sur 2 souhaite changer de vie professionnelle
Mis à jour le 19/06/2018 - Publié le 13/06/2018

La moitié des salariés français souhaiteraient changer de vie professionnelle : 50 % veulent changer d’entreprise, 48 % de métier et 46 % de secteur d’activité.

La mobilité professionnelle attire fortement les salariés

Changer d’entreprise, c’est le souhait de 50 % des salariés français, selon le sondage BVA intitulé « La formation tout au long de sa carrière ». Parmi ces salariés, un peu plus de la moitié expliquent leur volonté de quitter leur entreprise par le fait de ne pas avoir le sentiment d’évoluer régulièrement, bien qu’ils aient l’impression de continuer à apprendre de nouvelles choses dans leur travail.

Lire aussi >> La mobilité professionnelle, incontournable pour 64 % des Français

Changer de région ou créer sa boîte

37 % des salariés feraient quant à eux le choix d’aller travailler dans une autre région. Et la création d’entreprise intéresse 30 % des salariés sondés (dont 43 % des moins de 35 ans).

La reconversion professionnelle, compliquée après 45 ans ?

Les salariés sont plutôt sceptiques sur les possibilités de reconversion à partir d’un certain âge. « Direz-vous qu’aujourd’hui, en France, il est facile ou difficile de se reconvertir professionnellement ? » Les sondés estiment à 89 % qu’il est difficile de se reconvertir après 45 ans, voire très difficile pour 41 % d’entre eux.

Lire aussi >> Reconversion professionnelle à 50 ans

Avant 45 ans, un peu plus de la moitié des salariés français considère la reconversion professionnelle comme plutôt facile.

Les salariés comptent de moins en moins sur leur entreprise pour s’adapter aux évolutions de leur métier

Dans un monde du travail évolutif, les salariés sont à la recherche de différentes solutions pour s’adapter, soit en se formant pour suivre les transformations de leur métier, soit pour pouvoir se diriger vers d’autres secteurs d’activité. Or la plupart des sondés (64 %) se sentent plutôt seuls face aux nouveaux enjeux du travail auxquels ils pourraient être confrontés dans les années à venir.

Lire aussi >> Emploi et révolution numérique : quelles compétences pour demain ?

En bref

Confiants dans leur capacité à rebondir, 75 % des salariés français comptent d’abord sur eux-mêmes pour faire face aux transformations de leur travail. La plupart des ouvriers (84 %) partage cette opinion.

Pour faire face aux mutations du monde du travail, les salariés sondés évoquent le recours à l’entreprise (25 %) seulement en quatrième position, loin derrière le réseau personnel (39 %) et le recours au réseau professionnel (26 %). Les acteurs publics (Etat, région…) sont cités par 15 % des sondés, devant les associations professionnelles telles que l'Apec et les associations de diplômés.

 Par Natacha Le Jort

La rédaction vous conseille

> Révolution au travail : les grandes tendances du futur
> L’artisanat, un secteur d’activité propice à la reconversion
> Formation : 33 % des salariés souhaitent se reconvertir grâce au CPF
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS