Chômage : quel est le montant moyen des allocations ?

 3 MIN

Une indemnité chômage qui augmente pour les demandeurs d’emploi

La France comptait le 30 septembre 2018 près de 2 738 800 demandeurs d’emploi, dont 1 434 200 femmes et 1 304 700 hommes ; c’est 1,1 % de plus qu’en 2017. Si le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté, il en va de même des indemnités de chômage : plus 1,4 % hors formation et CSP.

Lire aussi >> Réforme de l’assurance chômage : ce qui change au 1er novembre 2019

1 059 euros

est le revenu médian des demandeurs d’emploi en 2018.

Les demandeurs d’emploi qui travaillaient à temps complet percevaient, en septembre 2018, 1 333 euros brut par mois, contre 1 999 euros pour la population totale (temps partiel et temps complet confondus). Pour un demandeur d’emploi sur deux, le montant de l’allocation était inférieur à 1 059 euros. Par ailleurs, 60 % des demandeurs d’emploi indemnisés percevaient plus de 1 000 euros brut par mois.

En septembre 2017, le montant mensuel brut s’élevait en moyenne à 1 185 euros. En septembre 2018, il était à 1 199 euros, soit une évolution de 14 euros en un an.

Le montant mensuel moyen des indemnités augmente avec l’âge

Pour les jeunes de moins de 25 ans, le montant mensuel moyen des indemnités chômage s’élevait à 885 euros brut en septembre 2018. Les indemnités sont plus élevées pour les plus de 50 ans qui percevaient en moyenne 1 334 euros.

Lire aussi >> Quel est le salaire moyen d’un cadre en poste ?

Les disparités entre les hommes et les femmes continuent leur chemin et trouvent leur place jusque dans les indemnités de chômage. On note un écart de 22,9 % entre les indemnités perçues par les hommes et celles perçues par les femmes.

Lire aussi >> Près d’1 chômeur sur 2 a trouvé un emploi grâce à une formation

De plus, cette différence s’accroît avec l’âge et une femme de plus de 50 ans recevait en 2018 1 107 euros brut en moyenne par mois tandis que son homologue masculin percevait 1 614 euros.

Point sur les formations et les CSP

Si les indemnités d’assurance-chômage ont augmenté de 1,4 % entre septembre 2017 et septembre 2018, elles ont également progressé de 0,7 % pour les allocataires de l’assurance chômage en formation ; la hausse est de 0,5 % pour l’allocation versée au titre du CSP.

La rédaction vous conseille

> Indemnités de rupture conventionnelle : quel montant négocier ?
> Les démissionnaires pourront toucher l’assurance-chômage
Près d’un tiers des Français redoute d’être licencié en 2019
Catégories
  • Faire le point
NVP_admin

Par L'équipe Nouvelle Vie Pro

Partager cet article :
La rédaction vous conseille
nouvelleviepro-maria-schools
22 novembre 2022
  • Focus métier
17 novembre 2022
    nouvelleviepro-comment-se-reconvertir-3-etapes
    9 novembre 2022
      • Changer d'emploi
      • Créer son entreprise
      • Devenir indépendant
      • Faire le point
      • S'informer
      • Se former
      Salon Nouvelle Vie Pro le 8 novembre : abordez votre reconversion étape par étape
      24 octobre 2022
        28 septembre 2022
          • Changer d'emploi
          • Faire le point
          • S'informer
          • Se former
          Reconversion : comment devenir conducteur de car ?
          27 septembre 2022
          • Focus métier
          22 septembre 2022
            Voir toutes les actualités

            2022 Tous droits réservés