Covid‑19 : que faire quand on est cas contact au travail ?

 6 MIN

Qu’est-ce qu’un cas contact ?

Le haut conseil de la santé publique définit le cas contact comme étant une personne ayant partagé le même lieu de vie ou ayant eu un contact direct avec quelqu’un contaminé au Coronavirus. Cela concerne :

  • Les familles qui partagent le même toit ;
  • Les personnes ayant eu un contact à moins d’1 mètre du cas positif pendant plus de 15 minutes ou lors d’une discussion (« flirt, amis intimes, voisins de classe ou de bureau, voisins du cas dans un moyen de transport de manière prolongée, personne prodiguant des soins à un cas confirmé ou personnel de laboratoire manipulant des prélèvements biologiques d’un cas confirmé, en l’absence de moyens de protection adéquats »).

Je suis cas contact : que faire ?  

Vous venez de l’apprendre, l’un de vos proches ou une personne que vous avez côtoyée, comme un collègue de travail, est positif au test du Covid-19. Vous êtes donc considéré comme cas contact. Afin de vous protéger et de protéger les autres, notamment en entreprise, l’Assurance Maladie conseille :

  1. De vous isoler (sauf si votre schéma vaccinal est complet) ;
  2. De réaliser un test au Covid-19 ;
  3. De surveiller votre état de santé.

Lire aussi >> Covid-19 : La fin du télétravail divise et inquiète les salariés
>>
Crise sanitaire : télétravail encouragé et couvre-feu instauré

En ce qui concerne votre travail, respectez les gestes barrières afin de limiter les risques de transmission du Coronavirus en entreprise.

Votre schéma vaccinal est complet (pass sanitaire valide)

Si votre schéma vaccinal est complet, c’est-à-dire qu’il correspond aux exigences du passe sanitaire, notamment en ce qui concerne la troisième dose de rappel, alors vous n’avez pas besoin de vous isoler.

En revanche, vous devez :

  • appliquer les mesures barrières comme le port du masque en intérieur et en extérieur ;
  • limiter vos contacts au maximum ;
  • télétravailler le plus possible ;
  • réaliser un test de dépistage au Covid-19 et ses variants.

L’Assurance Maladie peut vous contacter par SMS ou téléphone si votre dépistage s’avère positif.

Vous n’êtes pas vacciné ou votre schéma vaccinal est incomplet

Si vous n’êtes pas vacciné ou que votre schéma vaccinal est incomplet (votre passe sanitaire n’est pas valide) et que vous êtes cas contact, vous devez :

  • vous isoler et attendre 7 jours après le dernier contact avec la personne positive au coronavirus ;
  • réaliser un test de dépistage 7 jours après le dernier contact avec la personne positive au Covid-19.

Si le test est positif, l’Assurance Maladie vous contactera. Dans l’attente, vous devez maintenir votre isolement.

Travail et Covid-19 : quels sont les réflexes à adopter si on est cas contact ?

Voici quels sont les bons réflexes à adopter au travail et avec vos collègues si vous êtes cas contact ou positif au Covid-19.

Prévenez votre employeur

Dès que vous avez l’information que vous êtes cas contact, prévenez votre employeur le plus tôt possible afin qu’il puisse prendre les mesures nécessaires. Tant que vous n’avez pas effectué de test Covid-19, vous devez limiter au maximum vos déplacements, y compris au travail.

Envoyez un mail ou avertissez par téléphone votre manager ou les ressources humaines de votre entreprise. Si vous avez un référent Covid sur votre lieu de travail, n’hésitez pas à lui en faire part.

Isolez-vous

L’isolement est particulièrement recommandé par les autorités sanitaires afin d’éviter de contaminer vos proches, mais aussi vos collègues de travail. La personne identifiée « cas contact » est susceptible d’être contagieuse 48h avant l’apparition des symptômes. Elle peut également être contaminée et être asymptomatique, c’est-à-dire sans aucun signe avant-coureur de l’infection.

Le télétravail reste la meilleure mesure pour continuer à travailler quand on est cas contact.

En cas d’impossibilité de travailler à distance, l’employeur ainsi que le salarié doivent tous deux prendre des mesures renforcées dans l’entreprise. D’après les recommandations du Ministère du Travail il est préférable de :

  • Prévenir le service de santé de l’entreprise afin de travailler en présentiel mais avec un aménagement de son poste de travail (bureau isolé, écran de protection, etc).
  • Porter un masque chirurgical au travail et lors de ses déplacements quotidiens. Les masques sont pris en charge par l’employeur et doivent être changés toutes les 4h.

Lire aussi >> Covid-19 : ces secteurs qui tirent leur épingle du jeu
>> Coronavirus : quels sont les métiers les plus exposés ?

Réalisez un test PCR

Réalisez un test nasal pour détecter le Coronavirus dès l’instant où vous présentez les symptômes du virus. Vous devez également le faire lorsque vous vivez sous le même toit qu’une personne contaminée.

Demande de l’arrêt maladie

Il est possible pour les salariés de demander un arrêt maladie pour couvrir la période d’isolement. Pour cela, il suffit de faire la demande directement sur le site de l’Assurance Maladie. Cette démarche ne s’applique que lorsque le télétravail est impossible.

L’arrêt maladie est valable pour sept jours à partir du moment où le travailleur est informé qu’il est cas contact au Covid-19. Il justifie la période d’isolement auprès de l’employeur.

L’info en +

L’isolement en télétravail peut être difficile à vivre et éprouvant psychologiquement. C’est pourquoi l’Assurance Maladie propose un accompagnement personnalisé pour les personnes dans cette situation. Si vous avez besoin de soutien et de parler, vous pouvez prendre contact avec un accompagnant social. Ce dispositif est 100% pris en charge. Vous n’avez rien à payer.
En savoir plus…

Par Maelys Léon

La rédaction vous conseille
>> Coronavirus, travail et formation : tout ce qui change
>> Les « do » et « don’t » du port du masque en entreprises
>> Absentéisme : les 3 principaux motifs d’arrêt maladie

Catégories
  • S'informer
NVP_admin

Par L'équipe Nouvelle Vie Pro

Partager cet article :
La rédaction vous conseille
  • Créer son entreprise
  • Devenir indépendant
  • Faire le point
  • S'informer
Les conseils des pros pour réussir votre reconversion
30 novembre 2022
  • Incontournable
nouvelleviepro-renoncement-silencieux-quiet-quitting-definition
28 novembre 2022
  • Décryptage
  • Changer d'emploi
  • S'informer
  • Se former
Reconversion : 10 formations pour changer de métier
3 novembre 2022
    • Changer d'emploi
    • Créer son entreprise
    • Devenir indépendant
    • Faire le point
    • S'informer
    • Se former
    Salon Nouvelle Vie Pro le 8 novembre : abordez votre reconversion étape par étape
    24 octobre 2022
      20 octobre 2022
        13 octobre 2022
          Voir toutes les actualités

          2022 Tous droits réservés