1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Métiers
  8. /
  9. Mobilité
  10. >
  11. L’emploi dans le transport routier poursuit sa croissance

L’emploi dans le transport routier poursuit sa croissance

L’emploi dans le transport routier poursuit sa croissance
Mis à jour le 05/01/2017 - Publié le 04/01/2017

En matière d’emploi, le transport routier reste dans une dynamique positive et enregistre une hausse de 2 % des effectifs en 2015, avec une estimation à 2,8 % pour 2016, selon un rapport qui vient d'être publié par l’OPTL (Observatoire Prospectif des métiers et des qualifications dans les Transports et la Logistique).

Près de 7000 emplois créés dans l’activité marchandises

669.000 salariés sont recensés dans le transport routier fin 2015 ; un peu plus de la moitié d’entre eux exercent dans le transport de marchandises. Dans son rapport annuel, l’OPTL précise que la branche a créé, au cours de l'année 2015, 12.800 emplois, soit 2,6 fois plus qu'en 2014.

L'emploi salarié dans le transport routier
Répartition de l’emploi salarié de la branche par région (source OPTL)

Tous les secteurs d’activité ont bénéficié de créations d’emploi, hormis le déménagement (-0,8%) et la location (-0,7%) qui en ont détruit. Mais c’est dans le transport de voyageurs que la dynamique la plus forte a été constatée (+3,1%), suivi par les ambulanciers (+2,9%). Au niveau du volume, c’est-à-dire du nombre d’emploi créés, l’activité marchandises arrive en première position.

L’essor du transport routier s’accompagne de difficultés à recruter dans certains secteurs

Selon l’OPTL, plus d’un quart des établissements interrogés ont eu recours à des intérimaires en 2015, ce qui correspond à environ 40 000 équivalents temps plein. Cette tendance à la hausse du transport routier s'accompagne d'une "accentuation des difficultés de recrutement", essentiellement dans le transport de personnes (43% des employeurs du transport routier de voyageurs témoignent de difficultés).

Métiers en tension dans les transports
« Le taux de tension reflète le nombre d’offres d’emploi déposées pour une demande d’emploi enregistrée. Du fait de l’augmentation des demandes enregistrées, le taux de tension des métiers du transport routier et de la logistique diminue mécaniquement de 2 points en 2014, et s’établit à 34 %. Les professions relevant des techniques d’exploitation des transports routiers de personnes apparaissent largement comme les plus tendues. »

 Par Sébastien Barnier


La rédaction vous conseille
Emploi : ce qui change au 1er janvier 2017
Les salariés travaillent en moyenne 39,1 heures par semaine en France
Les entreprises du jeu vidéo recrutent à tous les postes en 2017

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS