Reconversion professionnelle : vers qui se tourner ?

 8 MIN

Qui contacter pour se reconvertir professionnellement ?

Quête de sens, manque de motivation, envie de changement, reconversion

Il existe une multitude de raisons de vouloir quitter son emploi pour changer de secteur d’activité, changer d’entreprise ou bien évoluer dans sa profession.

Mais vers qui se tourner quand on veut se reconvertir ? Qui contacter ?

Voici des exemples de contacts vers lesquels vous tourner quand vous voulez entamer une reconversion professionnelle :

Se tourner vers le Conseil en évolution professionnelle pour se réorienter

Le CEP vous aide à vous poser les bonnes questions sur votre projet professionnel.

Ce service gratuit vous permet de faire le point sur vos compétences, vos aspirations et vos motivations pour changer de vie professionnelle.

Au cours d’un rendez-vous avec un conseiller en évolution professionnelle, vous questionnez vos envies, revoyez votre parcours professionnel et tentez de délimiter le cadre pour faire une reconversion et vous épanouir dans votre carrière.

Le CEP, un dispositif gratuit et personnalisé

L’avantage du CEP est qu’il est 100 % gratuit. Il vous suffit de prendre rendez-vous avec un conseiller pour préciser votre projet de reconversion, de reprise ou de création d’entreprise, etc.

Le conseil en évolution professionnelle est la première étape pour réorienter sa carrière.

Le CEP est accessible à tous les actifs

Que vous soyez salarié du secteur privé ou du secteur public, demandeur d’emploi ou travailleur indépendant, vous avez le droit de prendre rendez-vous avec un conseiller en évolution professionnelle.

Vous trouvez la liste des conseillers disponibles dans votre région sur le site Mon CEP.

Si vous êtes au chômage, vous pouvez vous adresser directement à Pôle Emploi. Si vous avez un statut de cadre, vous pourrez bénéficier de ce dispositif à l’Apec. Pour les salariés et indépendants, vous pouvez contacter les opérateurs CEP de votre région.


●  Lire aussi

Faire un bilan de compétences dans un centre spécialisé

Le bilan de compétences fait le point sur vos talents et compétences professionnelles (soft skills et hard skills).

C’est une étape intéressante pour effectuer une reconversion en commençant par analyser votre expérience professionnelle et votre savoir-faire.

Pour effectuer un bilan de compétences, vous pouvez vous tourner vers la Fédération Nationale des Centres Interinstitutionnels de Bilan de Compétences. Le CIBC réunit tous les centres qui vous permettent de réaliser un bilan de compétences.

Vous pouvez aussi contacter des organismes privés et qualifiés pour passer un bilan de compétences, comme Garance Et Moi, Chance, Sensei, Orientaction ou encore Bloomencia.

Les avantages du bilan de compétences

Le bilan de compétences vous aide à avoir une vision claire des étapes professionnelles pour changer de boulot et créer un plan de reconversion.

Il vous permet de voir quelles compétences améliorer ou acquérir pour réussir son changement de carrière et apprendre un nouveau métier.

Le bilan de compétences vous fait passer certains tests psychologiques pour déterminer vos qualités, vos défauts et vos centres d’intérêt.

Le but est de vous orienter vers un secteur d’activité idéal dans lequel vous pourriez vous épanouir.

Quel est le prix d’un bilan de compétences ?

Le prix d’un bilan de compétences varie entre 1.500 euros et 3.000 euros. Chaque organisme paritaire est libre de fixer son prix.

Vous pouvez néanmoins utiliser le compte personnel de formation (CPF) pour prendre une charge une partie ou la totalité du bilan de compétences.

Certains dispositifs de financement peuvent vous aider à financer un bilan de compétences.

Pour les demandeurs d’emploi, vous pouvez vous adresser à Pôle Emploi pour demander une prise en charge totale du bilan de compétences via l’Aide individuelle à la formation (AIF).

Contacter Transitions Pro pour changer de voie professionnelle

Les Transitions Pro ont remplacé Fongecif et agissent pour la formation professionnelle. Les associations se trouvent dans chaque région de France et dans les DOM.

Leur mission est d’aider les salariés dans leurs projets de reconversion professionnelle. Deux dispositifs sont possibles :

  • le dispositif démissionnaire pour toucher les allocations chômage après une démission ;
  • le projet de transition professionnelle (PTP) pour suivre une formation et s’absenter de son poste de travail.

Démission, reconversion et allocations chômage

Le dispositif démissionnaire vous permet de recevoir une indemnité de chômage après avoir démissionné de votre emploi.

Pour en profiter, vous devez impérativement avoir un projet pour votre avenir professionnel. Une commission doit le valider pour vous donner accès à l’allocation et vous permettre de commencer une nouvelle carrière.

Le temps de réaliser votre projet, vous recevez une indemnité de la part de Pôle Emploi.


●  Lire aussi

Le projet de transition professionnelle (PTP) pour suivre une formation rémunérée

Le congé individuel de formation (CIF) a changé de nom et devient le projet de transition professionnelle (PTP) ou CPF de transition. Ce dispositif permet aux salariés de suivre une formation sur leur temps de travail et sans perte de salaire.

Pour en profiter, vous devez répondre à plusieurs critères comme :

  • être en CDI ou en CDD avec 24 mois d’ancienneté minimum (consécutifs ou non) ;
  • la formation choisie doit être certifiante et inscrite au RNCP :
  • la formation doit être éligible au CPF.

●  Lire aussi

Transition Pro évalue votre dossier et vérifie que vous remplissez les conditions d’éligibilité. Elle analyse aussi la cohérence de votre projet et les perspectives d’emploi de votre région.

Si votre dossier est validé, Transitions Pro prend en charge les frais de formation et votre rémunération pendant la période de transition.

Se tourner vers les OPCO pour se reconvertir

Les opérateurs de compétences (OPCO) sont des organismes agréés par l’État. Ils ont une mission d’accompagnement à la formation professionnelle pour salariés issus des petites et des moyennes entreprises.

Les OPCO peuvent financer une reconversion professionnelle et promouvoir le retour à l’emploi via l’alternance.

Le dispositif Pro-A permet de changer de profession ou d’évoluer dans sa carrière via une formation en alternance ou une validation des acquis de l’expérience (VAE).

À qui s’adressent les OPCO ?

Les opérateurs de compétences s’adressent aux actifs français salariés (CDI, CDD, intérim…) qui ont un niveau de qualification en dessous de la licence.

Se former en alternance vous permet d’obtenir une certification professionnelle comme un titre RNCP, QCP ou de faire une VAE.

Comment contacter un OPCO

11 OPCO se répartissent dans tout l’Hexagone. Chacun est consacré à une branche professionnelle différente. Vous devez contacter l’organisme qui répond à votre secteur d’activité.

Vous pouvez toujours les contacter via leur site officiel.

Profiter d’un accompagnement personnalisé avec un coach professionnel

Le coaching vous permet de définir et de réaliser votre projet de formation et/ou de reconversion.

Les coachs professionnels certifiés vous accompagnent de A à Z dans votre cheminement pour vous permettre de dresser un bilan professionnel, d’effectuer un changement de métier ou d’être accompagné pour votre reconversion.

Découvrez notre liste de coachs professionnels certifiés pour vous accompagner dans votre projet de réorientation professionnelle.

Se tourner vers les organismes de formation pour réussir sa reconversion

Si vous avez besoin de vous former à certaines compétences, la formation continue ou initiale est la meilleure solution.

Suivre une formation qualifiante vous permet de changer de job, d’obtenir de nouvelles compétences et de travailler dans un autre secteur d’activité. Vous recevez un diplôme ou une certification attestant de votre savoir-faire pour trouver un emploi et vous faire recruter plus facilement au poste qui vous intéresse.

Vous pouvez trouver votre organisme de formation sur Mon Compte Formation qui recense toutes les formations certifiantes compatibles avec le CPF.

Vous pouvez aussi chercher les organismes de formation disponibles autour de chez vous et les contacter directement.


●  La rédaction vous conseille
Classé dans
  • Incontournable
  —   Catégories
  • Faire le point
  • S'informer
  • Se former
Maelys Léon

Par Maelys Léon

Partager cet article :
La rédaction vous conseille
nouvelleviepro-reforme-retraite-2023
17 janvier 2023
  • Incontournable
nouvelleviepro-reconversion-emploi-5-tendances
9 janvier 2023
  • Zoom emploi
5 janvier 2023
  • Incontournable
  • Changer d'emploi
  • Créer son entreprise
  • Devenir indépendant
  • Faire le point
  • S'informer
  • Se former
À nouvel an, nouvel élan ✨
30 décembre 2022
    • Faire le point
    • Changer d'emploi
    • S'informer
    Travail le dimanche : les professions les plus concernées
    22 décembre 2022
      Voir toutes les actualités

      2023 Tous droits réservés