Le burn-out n'est pas reconnu comme une maladie par l’OMS

Le burn-out n'est pas reconnu comme une maladie par l’OMS
Publié le 31/05/2019

Le burn-out n'est (finalement) pas reconnu comme une maladie par l’Organisation mondiale de la santé. Contrairement à ce qui avait été précédemment annoncé lundi, l'OMS considère que le burn-out est un "phénomène lié au travail" et pas une maladie, selon les précisions apportées par un porte-parole mardi.

Vers une meilleure reconnaissance ?

L’OMS avait indiqué lundi avoir intégré le burn-out dans sa nouvelle Classification internationale des maladies. Or, l'OMS a revu sa copie et cet article a été modifié...

Le burn-out est-il officiellement reconnu comme une maladie classée dans les pathologies liées au travail ou au chômage ? Non ! Un porte-parole de l'OMS a indiqué que le burn-out figurait déjà dans la classification précédente dans le chapitre "Facteurs influençant l'état de santé". "L'inclusion dans ce chapitre signifie précisément que le burn-out n'est pas conceptualisé comme une condition médicale mais plutôt comme un phénomène lié au travail", a-t-il écrit dans une note aux médias.

Dressée à partir de conclusions d'experts de la santé du monde entier, cette liste (CIP-11) a été adoptée à Genève par les Etats membres au cours de la 72e Assemblée mondiale de l'OMS. Elle entrera en vigueur le 1er janvier 2022.

Une définition modifiée du burn-out

L'Organisation mondiale de la santé a en revanche bien modifié la définition du terme burn-out à la lumière des recherches actuelles : « Résultant d’un stress chronique au travail qui n’a pas été géré avec succès », le burn-out est un syndrome qui se caractérise par trois éléments : « un sentiment d’épuisement », « du cynisme ou des sentiments négativistes liés à son travail » et « une efficacité professionnelle réduite ».

En bref

Le registre de l’OMS précise que le burn-out « fait spécifiquement référence à des phénomènes relatifs au contexte professionnel et ne doit pas être utilisé pour décrire des expériences dans d’autres domaines de la vie ».

Lire aussi >> Comment éviter le burn-out ?

Les victimes de burn-out ne sont donc toujours pas considérées comme malades et le diagnostic est souvent très tardif. En février 2018, l’assemblée nationale avait rejeté une proposition de loi visant à reconnaître le burn-out comme maladie.

La rédaction vous conseille

> 1 Français sur 5 ne trouve pas de sens dans son travail
> Absentéisme : pourquoi les salariés désertent-ils leur bureau ?
> TOP 20 des métiers dans lesquels les salariés sont les moins heureux
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS