Emplois culturels : une palme pour la région PACA

 3 MIN

La création artistique, un secteur phare en Provence-Alpes-Côte d’Azur

L’Insee recense 89 emplois culturels pour 10 000 habitants pour l’année 2013 en Provence-Alpes-Côte d’Azur et place ainsi cette région au premier rang de France de province pour la densité d’emplois culturels. A noter que Provence-Alpes-Côte d’Azur reste toutefois largement devancée par l’Ile-de-France (251 emplois pour 10 000 habitants), mais surpasse l’Occitanie, l’Auvergne-Rhône-Alpes ou la Corse.

1 emploi culturel sur 5

appartient au secteur de l’édition écrite (livres, journaux, agences de presse, traduction, papeterie…) en région PACA.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, la création artistique, englobant arts visuels (photographie, design…) et spectacle vivant (théâtre, danse, musique, cirque, production, gestion des salles…), représente le premier secteur, soit 37 % des emplois culturels dans la région.

c’est la zone d’emploi d’Arles qui concentre la plus forte part d’emplois culturels.

Lire aussi >> 6 métropoles régionales où entreprendre et travailler


Répartition des emplois culturels en PACA

Quelles sont les conditions d’emploi dans les secteurs culturels en PACA ?

Des structures de très petites tailles composent principalement le tissu économique de la culture dans cette région :

  • 90 % des établissements n’ont pas de salarié, ce qui correspond aux nombreux artistes indépendants ;
  • Lorsqu’ils sont employeurs, 61 % des établissements comptent moins de 3 salariés ;
  • Un tiers des établissements de plus 50 salariés sont dans la publicité.

Figurent notamment au palmarès des plus gros employeurs de la région : Nice Matin, France 3 Méditerranée, les opéras de Marseille, Toulon ou Avignon, la Cité de la musique à Marseille ou l’Ecole supérieure de danse à Cannes.

MuCem

On retrouve naturellement des formes d’emplois atypiques dans les secteurs culturels.

Si la part des CDI est globalement équivalente aux autres secteurs, 36 % des salariés ont occupé plusieurs postes au cours de l’année. Le spectacle vivant est le plus atypique avec plus de la moitié des salariés qui ont eu plusieurs employeurs au cours de l’année, enchainant parfois de nombreux contrats, souvent saisonniers.

A contrario, l’architecture et l’édition offrent les conditions d’emploi les plus stables.

Enfin, l’Insee relève que les professionnels de la culture sont plus diplômés que la moyenne. 51 % sont diplômés du supérieur, contre 37 % dans l’ensemble des secteurs.

Lire aussi

> Solide hausse de l’emploi salarié
> Le portage salarial, une forme atypique d’emploi en plein essor
> Les meilleures villes où travailler en 2017

Catégories
  • Changer d'emploi
  • Faire le point
NVP_admin

Par L'équipe Nouvelle Vie Pro

Partager cet article :
La rédaction vous conseille
nouvelleviepro-comment-faire-reconversion-sans-perte-salaire
1 décembre 2022
  • La ptite voix
  • Créer son entreprise
  • Devenir indépendant
  • Faire le point
  • S'informer
Les conseils des pros pour réussir votre reconversion
30 novembre 2022
  • Incontournable
nouvelleviepro-renoncement-silencieux-quiet-quitting-definition
28 novembre 2022
  • Décryptage
nouvelleviepro-maria-schools
22 novembre 2022
  • Focus métier
17 novembre 2022
    nouvelleviepro-comment-se-reconvertir-3-etapes
    9 novembre 2022
      3 novembre 2022
        Voir toutes les actualités

        2022 Tous droits réservés