1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Se former
  4. >
  5. Comment se former en dehors du temps de travail (FHTT) ?

Comment se former en dehors du temps de travail (FHTT) ?

La formation en dehors du temps de travail (FHTT) permet à tout salarié en CDI d’accéder à une formation de son choix, indépendamment des formations prévues par le plan de formation de l’entreprise, principalement afin de mettre en œuvre un projet de reconversion professionnelle.

1. Qui peut bénéficier d’une formation en dehors du temps de travail ?

Vous souhaitez évoluer professionnellement ou vous reconvertir ? Vous êtes à la recherche d’une formation complète ou complémentaire à votre activité salariée ? Prisé par les cadres, le dispositif de formation en dehors du temps de travail (FHTT) permet de se former tout en continuant à exercer son activité professionnelle. Côté indemnisation salariée, rien ne bouge.

Peu connue, prévue par l’article 10 de la loi sur la formation du 24 novembre 2009, la FHTT ne nécessite pas une interruption de travail et les demandes de financement sont plus facilement accordées que pour d’autres formations plus connues.

2. Dans quel(s) buts ?

81%

des salariés financés pour une formation hors temps de travail ont un projet de reconversion.

Si vous êtes salarié en contrat à durée indéterminée, vous avez la possibilité de demander un financement pour une formation qui se déroule en dehors de votre temps de travail. Vous pouvez ainsi vous former en parallèle de votre emploi salarié.

La formation en dehors du temps de travail (FHTT) peut également compléter un Congé Individuel de Formation (CIF) ou une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Ainsi, vous pouvez simplement élargir vos compétences, notamment en informatique ou via l’e-learning, accéder à un niveau supérieur de qualification ou envisager une solide reconversion professionnelle.

3. Quand se déroule la formation ?

La FHTT s’effectue sur le temps libre du salarié. Ainsi, elle peut s’effectuer le soir, le week-end ou pendant les congés (RTT, congé annuel, parental, sans solde…) du salarié qui a toutes les latitudes pour s’organiser en fonction de son planning de travail.

4. Durée de la FHTT

Sa durée est de 120 heures minimum et de 1 200 heures maximum. Vous pouvez également envisager une formation à temps partiel, sur une durée maximale de 3 ans.

5. Une FHTT, comment ça marche ?

Votre interlocuteur, comme pour beaucoup d’autres types de formation, est votre OPCA, auquel vous adressez votre demande de financement pour la formation en dehors du temps de travail (FHTT).

Dossier à déposer :
Au plus tard 3 mois (90 jours) avant l’entrée en formation, il faut déposer ou envoyer le dossier de demande de prise en charge à votre OPCA.

Financement de la formation :
L’OPCA ne prend pas en charge les frais de transport ni hébergement, uniquement les coûts pédagogiques de la formation. Si vous relevez par exemple du Fongecif Ile-de-France, celui-ci prend en charge totalement ou partiellement le coût pédagogique de la formation, à hauteur de 18 000 € HT (soit 27,45 € HT de l’heure).

6. Nos conseils pour réussir votre formation en dehors du temps de travail

A partir du moment où votre projet professionnel est cohérent, réaliste et pertinent, la FHTT  a toutes les chances d’être accordée. Surtout si vous avez plus de 5 ans d’activité professionnelle salariée. Ce système de formation reste méconnu, donc moins demandé qu’un CIF par exemple. Aussi il est important de bien préparer votre dossier.

A noter : Vous pouvez également utiliser votre compte personnel de formation (CPF), qui a remplacé le DIF, pour utiliser vos heures de formation en dehors du temps de travail. Pour cela, consultez le guide pratique du CPF qui vous indique la démarche à suivre et vous apporte toutes les informations utiles pour concrétiser votre projet professionnel.

Ajouter
Partager