1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Se former
  4. >
  5. Formation professionnelle : un bon plan, le CIF (Congé individuel de formation)

Formation professionnelle : un bon plan, le CIF (Congé individuel de formation)

Pour se qualifier, évoluer dans son poste ou aller vers une reconversion professionnelle, pensez au dispositif CIF (Congé individuel de formation) : vous pouvez suivre à temps plein ou à temps partiel une formation tout en étant rémunéré.

Zoom sur... le CIF

Le CIF vous permet, sous conditions, de vous absenter de votre poste afin de suivre une formation qui peut être longue, tout en étant rémunéré pendant le temps de la formation. La formation n’a pas besoin d’être en rapport avec votre activité actuelle.

Durée et rémunération du CIF

Ce dispositif de formation est particulièrement intéressant puisque la durée de la formation peut aller jusqu’à un an ou 1 200 heures maximum. Jusqu’à près de 3 000 euros brut, le salarié touche 100 % de son salaire, puis au-delà 80 %, si le congé ne dépasse pas 1 an ou 1 200 heures.

Qui peut bénéficier d'un congé individuel de formation ?

Vous pouvez en bénéficier si…vous êtes salarié en CDI (2 ans d'activité salariée, dont un dans la même entreprise), en CDD (24 mois d'activité salariée consécutifs ou non dans les cinq dernières années, dont 4 mois consécutifs ou non dans au cours des 12 derniers mois). Dans ce dernier cas de figure, la formation doit débuter au plus tard 12 mois après le terme du CDD.

Toutefois, suite à un licenciement économique, aucune ancienneté n’est exigée si le salarié n’a pas suivi un stage de formation entre son licenciement et son nouvel emploi. Vous devez attendre au moins 6 ans entre deux CIF si votre précédent CIF était à temps plein.

Pour de plus de précisions, consultez le site officiel de l’administration.

CIF : où s'adresser ?

Il faut s’adresser éventuellement à votre OPCA et, dans tous les cas, à l’Opacif de la branche de votre employeur ou au FONGECIF (Fonds de gestion du CIF) de votre région.

Vous devrez ensuite demander par courrier recommandé votre autorisation d’absence à votre employeur. Il ne peut pas refuser si vous remplissez les conditions d’ancienneté et de franchise ; il peut seulement reporter la date de départ du salarié de 9 mois maximum. Attention, toutefois, si le CIF est un droit, son financement n’est pas systématique ! Certaines formations n’ouvrent pas droit à rémunération.

A savoir

Le CIF s’adresse prioritairement aux salariés en poste, excepté le CIF-CDD qui peut concerner les demandeurs d’emploi depuis moins d’un an.

Sur le même sujet
Compte Personnel de Formation (CPF)
Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)
CPF, CIF, VAE, quel dispositif de formation me convient ?

Ajouter
Partager