Comment devenir orthophoniste ?

 3 MIN

Quelles sont les missions d’un orthophoniste ?

Les missions fondamentales de l’orthophoniste sont le dépistage des dysfonctionnements, les conseils et la rééducation. Auxiliaire de santé, l’orthophoniste établit un bilan qui prend en compte l’environnement social du patient. Il est capable de reconnaître les troubles de la voix, de la respiration ou encore de la déglutition et utilise des techniques ludiques selon la gravité des troubles rencontrés chez l’adulte ou chez l’enfant. L’orthophoniste a également une mission d’information et de sensibilisation.

En bref

Comme la loi le mentionne, la pratique de l’orthophonie comporte la promotion de la santé, la prévention, le bilan orthophonique et le traitement des troubles de la communication et principalement du langage dans toutes ses dimensions.

Le métier exige de la patience et un bon équilibre personnel

L’orthophoniste peut utiliser différents outils selon les pathologies traitées et doit s’informer tout au long de sa carrière pour connaître les derniers développements en matière de soins.

Portrait d’un métier : Orthophoniste • Cours Galien

Pour devenir orthophoniste, il faut impérativement un certificat de capacité d’orthophoniste que l’on obtient dans un cursus d’études post-bac après un concours d’accès qui comprend des épreuves écrites, des tests psychotechniques et un entretien avec un jury. Les profils littéraires sont particulièrement prisés.

Le diplôme confère un grade de master. Les études représentent environ 10 semestres de formation, soit 5 années en tout. Ce cursus peut se préparer dans l’une des 18 écoles spécialisées en France et comporte un numerus clausus.

La profession peut ensuite s’exercer à titre libéral (80 % de la profession) en cabinet individuel ou de groupe ou à titre de salarié d’un centre hospitalier ou d’une association. Les horaires sont particulièrement denses et sont nécessairement adaptés à une clientèle à la fois d’enfants et d’adultes.

Salaire et évolution

Un salaire débutant tourne autour de 1 600 euros brut mensuels, en particulier dans la fonction publique. Celui d’un libéral avoisine pour sa part les 2 500 euros brut en moyenne. L’accès à l’emploi est relativement aisé après la formation. Il demande surtout de s’implanter dans un bon endroit et permet parfois une évolution de carrière au sein même d’un hôpital.

Idées de reconversion professionnelle

> Devenir kiné
> Devenir professeur des écoles

> Quelles sont les formations éligibles au compte personnel de formation (CPF) ?
> Démission, reconversion : 5 conditions pour bénéficier des allocations chômage
Catégories
  • Idées de métier
NVP_admin

Par L'équipe Nouvelle Vie Pro

Partager cet article :

●  Egalement dans le dossier Idées de métier
La rédaction vous conseille
nouvelleviepro-comment-faire-reconversion-sans-perte-salaire
1 décembre 2022
  • La ptite voix
  • Créer son entreprise
  • Devenir indépendant
  • Faire le point
  • S'informer
Les conseils des pros pour réussir votre reconversion
30 novembre 2022
  • Incontournable
nouvelleviepro-renoncement-silencieux-quiet-quitting-definition
28 novembre 2022
  • Décryptage
nouvelleviepro-maria-schools
22 novembre 2022
  • Focus métier
17 novembre 2022
    nouvelleviepro-creation-entreprise-se-faire-accompagner.
    • Créer son entreprise
    • Devenir indépendant
    Création d’entreprise : comment se faire accompagner ?
    15 novembre 2022
    • Décryptage
    nouvelleviepro-comment-se-reconvertir-3-etapes
    9 novembre 2022
      Voir toutes les actualités

      2022 Tous droits réservés