Et si vous optiez pour la microfranchise ?

 3 MIN

Définition de la microfranchise 

La microfranchise n’a pas de définition juridique propre, elle est souvent utilisée pour désigner les nouvelles formes de franchises qui demandent un apport financier faible de la part du franchisé. Ce concept permet à un individu de créer son propre emploi, sa propre histoire.

Lire aussi >> Ouvrir sa franchise avec 0 euro d’apport personnel

L’entrepreneur va lancer son entreprise en bénéficiant de l’expérience et des outils du microfranchiseur – mais également d’une véritable souplesse sur la partie financière et diplômante.

La microfranchise est créatrice d’emplois

Notamment dans les services, plusieurs enseignes proposent cette solution, en collaboration avec l’Adie. La franchise de jardinage O2 Care Services se développe aussi bien en propre qu’en microfranchise par exemple.

Comment devenir micro-franchisé ?

La microfranchise est une belle opportunité pour les personnes en situation de recherche d’emploi et qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat. Le principe est simple : comme dans un réseau de franchise classique, le micro-franchisé rejoint une enseigne et peut bénéficier de son savoir-faire, de sa notoriété et de son accompagnement de tous les instants (formation initiale et continue, communication, suivi de la part d’un animateur réseau…).

En contrepartie, le microfranchisé s’acquitte généralement d’un droit d’entrée puis de redevances, calculées en pourcentage du chiffre d’affaires mensuel réalisé. Pour rappel, la micro-franchise est un contrat, le microfranchisé est donc lié contractuellement au micro-franchiseur.

Lire aussi >> Contrat de franchise : les points de vigilance à regarder de près

Pour devenir microfranchisé, l’investissement initial est limité à 10 000 euros et peut être financé par le microcrédit de l’Adie. Les microfranchisés peuvent également bénéficier de l’accompagnement de l’Adie pour la création et la gestion de leur activité. 

Qui est concerné par la microfranchise ? 

Ce modèle de franchise est dédié aux porteurs de projet qui ont des moyens financiers limités pour se lancer en franchise. Rejoindre un réseau de franchise peut en effet avoir un coût considérable en fonction de l’enseigne choisie et les organismes financiers s’engagent souvent à financer le franchisé à la condition que le montant de son apport personnel représente 30 % de l’investissement total. La microfranchise est donc une bonne alternative. 

A ce jour, il existe plus d’une centaine de microfranchisés qui sont en activité en France. L’objectif de l’Adie est de créer 10 à 12 filières de microfranchise solidaire, avec un potentiel de création de 3 000 emplois à horizon 10 ans. 

Cyndie GUEZ, les Echos de la Franchise

En partenariat avec


Sur le même sujet


> La franchise, mode d’emploi
> Quelles sont les meilleures franchises en France ?
> Portrait-robot du franchisé
Catégories
  • La franchise
NVP_admin

Par L'équipe Nouvelle Vie Pro

Partager cet article :

●  Egalement dans le dossier La franchise
La rédaction vous conseille
nouvelleviepro-comment-faire-reconversion-sans-perte-salaire
1 décembre 2022
  • La ptite voix
  • Créer son entreprise
  • Devenir indépendant
  • Faire le point
  • S'informer
Les conseils des pros pour réussir votre reconversion
30 novembre 2022
  • Incontournable
nouvelleviepro-renoncement-silencieux-quiet-quitting-definition
28 novembre 2022
  • Décryptage
nouvelleviepro-maria-schools
22 novembre 2022
  • Focus métier
17 novembre 2022
    nouvelleviepro-creation-entreprise-se-faire-accompagner.
    • Créer son entreprise
    • Devenir indépendant
    Création d’entreprise : comment se faire accompagner ?
    15 novembre 2022
    • Décryptage
    nouvelleviepro-comment-se-reconvertir-3-etapes
    9 novembre 2022
      Voir toutes les actualités

      2022 Tous droits réservés