Le marché porteur des services à la personne

Le marché porteur des services à la personne
Mis à jour le 23/01/2017 - Publié le 16/12/2016

Libéralisé depuis 2005, le marché des services à la personne offre de nombreuses opportunités entrepreneuriales et recrute de nouveaux franchisés.

Les chiffres clés du secteur des services à la personne

Aide à domicile, aux séniors, garde de jeunes enfants… De nombreuses entreprises se sont lancées dans le secteur des services à la personne. Ainsi, en 2016, plus de 35 000 organismes en France exercent leur activité dans ce domaine : les organismes associatifs et publics représentent 22 % de ce marché, mais les entreprises privées font une percée remarquable dans ce segment et représentent à elles seules 78,3 % du marché.

880 millions

 d’heures rémunérées

Les services à la personne, ce sont 26 métiers différents, 1,4 million de professionnels pour 2,7 millions de consommateurs (d’après les statistiques de l’Etat en 2014).

A noter que le nombre de salariés est en baisse chez les particuliers employeurs, au profit d’une forte augmentation du statut auto-entrepreneur dans les structures actives des services à la personne (source : Dares).

Saisir l’opportunité de la franchise dans ce secteur porteur

Beaucoup d’acteurs privés des services à la personne ont choisi de se développer en franchise afin de couvrir le territoire. Certains réseaux proposent même aujourd’hui plusieurs centaines de points de vente, à l’instar du groupe O2 Care Services, leader du service à domicile, avec 250 agences en France qui interviennent dans les domaines suivants : ménage, garde d’enfants, aide aux seniors, accompagnement des personnes en situation de handicap et d’incapacité temporaire, jardinage.

Concernant la garde d’enfants, des réseaux comme Family Sphère (104 agences) ou Kangourou Kids (100 établissements) cherchent également de nouveaux franchisés.

Le segment particulièrement dynamique de l’aide aux séniors et aux personnes dépendantes

Plus spécifiquement, dans le contexte actuel du vieillissement de la population et du nombre de places limitées en instituts spécialisés, le segment de l’aide au maintien à domicile des seniors et de l’assistance aux personnes dépendantes est amené à se développer rapidement et recrute en permanence de nouveaux franchisés.

 Par Natacha Le Jort

Lire aussi
Les start-up françaises ont récolté 1,63 milliards d'euros
Plus d'1 Français sur 4 prêt à devenir auto-entrepreneur
Le portage salarial pérennisé par la Loi Travail

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS