1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Formation
  8. /
  9. Mobilité
  10. >
  11. 10 millions de personnes ont changé de carrière en 2018

10 millions de personnes ont changé de carrière en 2018

10 millions de personnes ont changé de carrière en 2018
Mis à jour le 16/07/2019 - Publié le 25/06/2019

Record : 1 actif sur 3 a connu une transition professionnelle en 2018, soient 10 millions de personnes. De plus en plus de jeunes et d’hommes changent de carrière...

Une année record pour les transitions professionnelles

Pour sa 4e édition, l’Observatoire des trajectoires professionnelles a interrogé près de 1 000 actifs en poste. Il en ressort une augmentation notable des transitions professionnelles en France. Pour la première fois en quatre ans, le nombre d’actifs en transition professionnelle a augmenté avec près d’1 actif sur 3 concerné en 2018, contre 1 sur 4 l’année précédente.

Lire aussi >> Révolution au travail : les grandes tendances du futur

Qui est concerné ?

Les jeunes (18-26 ans) sont de plus en plus nombreux à connaître une transition (80 % contre 50 % auparavant). Le phénomène, marqué par un surplus de personnes en « mobilité » ou en « réorientation », gagne également les hommes.

transition

Lire aussi >> La reconversion professionnelle concerne de plus en plus de jeunes

60 %

des actifs ne sont pas assez informés sur les métiers et secteurs porteurs d’emploi.

La raison de ce dynamisme ? La sécurisation des parcours professionnels des actifs occupés préparant leur avenir ainsi que les mouvements court-termistes liés à une reprise du marché de l’emploi. 2018 est aussi l’année record du taux d’activité, du jamais vu depuis 1975 ! Avec un maintien plus élevé des seniors dans l’emploi.

Lire aussi >> Formation : 33 % des salariés souhaitent se reconvertir grâce au CPF

Les métiers de demain et l’importance de la transition professionnelle

Avec la montée en puissance des nouvelles technologies, on peut se demander si les métiers d’aujourd’hui ne seront pas différents demain et si les compétences attendues seront toujours les mêmes. Face à cela, l’Observatoire note chez les actifs « une prise de conscience toujours faible de la transformation des métiers à venir ».

Lire aussi >> 5 métiers fortement menacés par la révolution digitale

Ainsi, seulement 17 % des actifs en poste envisagent la formation professionnelle pour apprendre un nouveau métier tandis que 8 personnes sur 10 pensent que l’essor de la technologie n’impactera pas ou peu leur activité professionnelle.

Enfin, l’Observatoire  relève ce paradoxe : les catégories qui seront les plus touchées par la transformation des métiers (CSP les moins qualifiés et les plus de 40 ans) ont le moins conscience de ces changements.

Lire aussi >> Reconversion professionnelle à 40 ans

Une prise de conscience boosterait sans doute les demandes de formation. En attendant, du chemin reste à parcourir pour que chacun mesure l’impact de la transformation sur son emploi.

La rédaction vous conseille

> Comment le numérique impacte le travail des salariés
> Pourquoi décide-t-on de changer d’emploi ?
> Emploi et révolution numérique : quelles compétences pour demain ?
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS