Mobilité : 1 000 euros pour se rapprocher de son travail

Mobilité : 1 000 euros pour se rapprocher de son travail
Mis à jour le 02/10/2019 - Publié le 02/10/2019

Action Logement a mis en place une nouvelle aide à la mobilité sous la forme de prime de déménagement pour les salariés qui souhaitent se rapprocher de leur lieu de travail. 1 000 euros pourront ainsi être versés aux salariés pour leur éviter des temps de transport parfois pénibles.

Rapprocher les salariés de leur lieu travail

A l’heure où de plus en plus de Français envisagent de changer de métier pour réduire les transports, 4 Français sur 10 sont prêts à déménager pour se rapprocher de leur lieu de travail.

Pour aider ces salariés à se rapprocher de leur bureau ou de leur lieu de formation, Action Logement a mis en place une prime de déménagement de 1 000 euros afin de réduire les dépenses d’installation ou de transport.

Lire aussi >>
Pour se rendre au travail, 7 salariés sur 10 utilisent leur voiture  

Également adressée aux titulaires d’une promesse d’embauche, cette aide est valable jusqu’à 3 mois après la date d’effet du bail. Dorénavant, vous n’aurez plus d’excuses pour être en retard aux réunions !

La prime de déménagement est cumulable avec les autres aides sociales comme la prime de déménagement de la CAF pour les familles ou encore l’aide à la mobilité de Pôle emploi.

Conditions d’éligibilité à la prime de déménagement

  • Le nouveau logement doit être la résidence principale du bénéficiaire (mais la colocation est acceptée) ;
  • La rémunération mensuelle brute doit être inférieure ou égale au plafond de 1,5 Smic brut;
  • Le temps de trajet entre le nouveau logement du locataire et son lieu de travail ne doit pas excéder 30 minutes s’il se déplace en voiture ;
  • Le locataire est éligible s’il utilise les transports en commun à la place de sa voiture.

Lire aussi >> Combien de temps pour aller au travail ?

Les profils des candidats éligibles à la prime de déménagement

  • Être salarié en CDI, CDD, contrat unique d’insertion (CUI), contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE), contrat de travail temporaire ou intérim (CTT), contrat de travail intermittent ;
  • Être en alternance ;
  • Posséder une promesse d’embauche ou un contrat de travail pour un emploi à venir.

Une aide à l’adaptation du logement au vieillissement pour les salariés retraités

Action Logement inclut également les salariés retraités de 70 ans ou en situation de dépendance, jusqu’à 5 000 euros peuvent être déboursés pour adapter le logement aux conditions de santé de l’individu. Faire poser une rampe 2.0 dans votre salle de bain ? C’est possible.

Lire aussi >> Qualité de vie au travail : comment associer bien-être et performance

Permettant d’améliorer l’accessibilité du logement, l’aide s’adresse tout aussi bien aux locataires qu’aux propriétaires. Elle couvre ainsi « l’ensemble des travaux qui doivent être réalisés par un professionnel présentant le label Qualibat ». 1 milliard d’euros de budget est prévu pour financer cette action.

Par Maelys Léon

La rédaction vous conseille

> Evolution professionnelle : mobilité interne ou externe, que choisir ?
> 82 % des cadres souhaitent quitter Paris
> 1 salarié sur 3 fera du télétravail en 2025
Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS