Formation continue

Parce qu’il n’y a pas d’âge pour changer de carrière, la formation continue permet à tout moment de réorienter sa trajectoire professionnelle.

Parallèlement à la formation initiale, il existe en France un système de formation continue qui permet à différents publics de changer radicalement de cap professionnel ou d’acquérir de nouvelles compétences pour monter en grade. Nombreuses sont les écoles, les universités et les organismes de formation qui proposent des cursus, des diplômes, ou des certifications qui peuvent s’effectuer en présentiel ou à distance. La principale difficulté réside dans le choix de la formation puis dans sa motivation à atteindre son nouvel objectif.

À qui s’adresse la formation continue ?

La formation continue concerne toute personne déjà engagée dans la vie active et qui souhaite reprendre ses études, compléter une formation ou acquérir de nouvelles compétences. La formation continue permet une meilleure adaptation au marché du travail en constante évolution.

Il n’y a pas d’âge pour se former ni de statut social. Salarié, demandeur d’emploi ou profession libérale sont les principaux clients de ces formations. Plus rarement les retraités peuvent aussi s’intéresser aux formations qui leur permettent de conserver une activité intellectuelle riche.

>> Consultez l’annuaire des formations

Quel type de formation ?

La formation continue s’appuie généralement sur des méthodes pédagogiques innovantes et privilégie les cas pratiques. L’objectif est d’offrir aux participants des techniques immédiatement applicables dans les entreprises. Les secteurs d’activités sont larges. Ainsi, la formation continue peut s’effectuer dans le secteur des ressources humaines, de la gestion, de l’informatique, de la santé, du travail social, du droit, de l’ingénierie, de l’art… Il est important de choisir une activité précise avant de rechercher le lieu pour effectuer sa formation.

Lire aussi >> Formation qualifiante, certifiante ou diplômante : que choisir ?

En France, près de 45 % des salariés ont déjà effectué une action de formation, un bilan de compétence ou bénéficié d’une valorisation des acquis d’expérience. Le secteur de la formation se développe particulièrement en France et s’inscrit dans le cadre incitatif des politiques européennes. Les régions ont un rôle majeur en la matière. Quelle que soit la formation continue choisie, les démarches impliquent une inscription pédagogique et une inscription administrative.

En bref

La formation continue permet de reprendre ses études, de préparer un diplôme en particulier ou un examen, d’améliorer ses compétences dans un domaine ou de se reconvertir professionnellement..

Il s’agira parfois d’exercer ses droits à un CIF (congé individuel de formation), d’utiliser son CPF (compte personnel de formation) ou encore de profiter d’un CFP (congé de formation professionnelle)… N’oubliez pas que vous avez jusqu’à 2020 pour utiliser vos heures DIF !

Lire aussi >> Comment financer une formation ?

Ajouter
Partager