Devenir aide‑soignante

 5 MIN

Quelles sont les missions d’une aide-soignante ?

La profession d’aide-soignante demande une attention constante à l’égard des patients. Propreté, distribution des repas, conseils ; l’aide-soignant constitue un appui humain fondamental. Les missions d’une aide-soignante peuvent s’effectuer dans un hôpital, dans une clinique,  dans des centres communaux ou encore des centres associatifs de santé.

Véritable soutien psychologique et humain, les aides-soignantes sont directement placées sous la responsabilité d’une infirmière à qui elles reportent toutes ses observations sur l’évolution de l’état des malades.

Le métier d’aide-soignant appartient au secteur du paramédical. En tant que professionnel de santé, vous êtes amené à :

  • administrer des médicaments ;
  • collaborer avec les infirmiers lors des soins médicaux ;
  • effectuer des prélèvements sanguins.

Le métier d’aide-soignante n’est pas de tout repos

Cet emploi demande une bonne condition physique. Outre les activités d’aide que la profession requiert, c’est un métier qui laisse peu de temps mort. Travail de nuit, le week-end et les jours fériés font partie de l’environnement professionnel traditionnel. L’aide-soignante n’effectue aucun soin médical, mais doit connaître et pratiquer certains actes incontournables (prise de température, changement de pansements, mesure du rythme respiratoire ou de la pression artérielle…).

Lire aussi >> Travail le dimanche : les professions les plus concernées

En bref

Devenir aide-soignante demande un sens aigu de l’écoute et de bonnes qualités de communication, en plus d’une grande disponibilité et d’un esprit d’initiative, en vue d’améliorer les conditions des malades.

Comment devenir aide-soignante ?

La profession d’aide-soignante impose l’obtention d’un diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS). Ce diplôme peut être délivré après la réussite d’un concours ou par le biais d’une validation des acquis de l’expérience (VAE). L’âge minimum des candidats est fixé à 17 ans.

Depuis le 10 juin 2021, un arrêté modifie les référentiels de la formation et de la certification des aides-soignantes.

La formation passe de 10 à 12 mois et reconnaît le diplôme de niveau 4 (niveau Bac) et non plus le niveau 3 (niveau BEP, CAP).

L’enseignement théorique peut désormais être enseigné à distance, via la formation en ligne et en fonction des modules. La limite est de 70 % du temps total de la formation théorique.

La formation en milieu professionnel impose quatre périodes de stage, dont une obligatoire auprès de personnes en situation de handicap physique ou psychique ainsi qu’un stage auprès des personnes âgées.

Des dispenses autorisées selon vos diplômes

Vous pouvez échapper à certains modules de formation en fonction de vos diplômes, à condition qu’ils soient dans le domaine médical ou social (diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture, ambulancier…).

La formation d’aide-soignant est accessible en contrat d’apprentissage et dure 18 mois. L’accès est néanmoins réservé aux personnes de moins de 30 ans.

Deux rentrées

Une nouveauté, il y a désormais deux rentrées : une en septembre et une en janvier. La formation a lieu dans l’un des 500 centres IFAS répartis dans toute la France.

Financement de la formation d’aide-soignante

Vous pouvez financer votre formation grâce à votre Compte personnel de formation (CPF).

Les critères de sélection

Vous n’avez pas besoin de diplôme pour être admis dans la formation d’aide-soignant. Cette reconversion est possible si vous n’avez pas le Bac.

Il suffit d’envoyer une lettre de motivation et un CV.

Si vous êtes sélectionné, vous passerez un entretien de 15 à 20 minutes devant un jury.

Salaire et évolution

Le salaire de l’aide-soignante débutante approche le SMIC (1645,48 € brut mensuel). La profession est directement placée sous le ministère des Affaires sociales et de la Santé. Chaque année, de nouveaux postes sont créés et les débouchés restent importants.

Après quelques années d’exercice, l’aide-soignante peut aspirer à passer l’examen d’infirmière et à évoluer dans sa carrière. Il lui est possible également de se tourner vers d’autres concours de la fonction publique, notamment dans les hôpitaux des armées, par exemple.

Catégories
  • Idées de métier
NVP_admin

Par L'équipe Nouvelle Vie Pro

Partager cet article :

●  Egalement dans le dossier Idées de métier
La rédaction vous conseille
nouvelleviepro-comment-faire-reconversion-sans-perte-salaire
1 décembre 2022
  • La ptite voix
  • Créer son entreprise
  • Devenir indépendant
  • Faire le point
  • S'informer
Les conseils des pros pour réussir votre reconversion
30 novembre 2022
  • Incontournable
nouvelleviepro-renoncement-silencieux-quiet-quitting-definition
28 novembre 2022
  • Décryptage
nouvelleviepro-maria-schools
22 novembre 2022
  • Focus métier
17 novembre 2022
    nouvelleviepro-creation-entreprise-se-faire-accompagner.
    • Créer son entreprise
    • Devenir indépendant
    Création d’entreprise : comment se faire accompagner ?
    15 novembre 2022
    • Décryptage
    nouvelleviepro-comment-se-reconvertir-3-etapes
    9 novembre 2022
      Voir toutes les actualités

      2022 Tous droits réservés