Présidentielle 2017 – Emploi : les propositions d’Emmanuel Macron

 3 MIN

Quelles sont les propositions d’Emmanuel Macron en faveur de l’emploi ?

  • Lancer un plan d’investissements de 50 Md€ sur cinq ans pour développer la qualification des personnes, financer la transition écologique, développer le numérique et moderniser les services publics.
  • Instaurer davantage de flexibilité et simplifier le code du travail.
  • Créer des « emplois francs » pour encourager l’embauche  en CDI ou CDD des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville.
  • Faciliter l’embauche des salariés peu qualifiés, en atteignant zéro charge générale au niveau du Smic.
  • Former 1 million de demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés.
  • Instaurer un plafond et un plancher pour les indemnités prud’homales pour licenciement sans cause réelle et sérieuse (hormis les cas de discrimination, de harcèlement, etc.). Le plancher permettra de protéger les droits des employés. Le plafond donnera aux entreprises une visibilité et une assurance qui permettront de lever les freins à l’embauche en CDI.

Quels sont les projets d’Emmanuel Macron pour l’emploi dans la fonction publique ?

  • Supprimer 120 000 postes pour économiser 60 milliards d’économie, dont 10 milliards sur les collectivités, soit 70 000 postes, 25 milliards sur la sphère sociale et autant sur les dépenses de l’État, soit 50 000 postes. Les effectifs de la fonction publique hospitalière seront maintenus.
  • Créer, d’un autre côté, 10 000 postes de policiers et de gendarmes, et 12 000 postes de professeurs des écoles dans les classes de CP et de CE1 dans les zones prioritaires.
  • Faciliter le recours aux contractuels de droit privé, notamment dans les collectivités.

En bref

Emmanuel Macron est né le 21 décembre 1977 à Amiens.

« Aujourd’hui, les carrières ne sont plus linéaires et les Français sont de plus en plus nombreux à devoir changer de métier ou passer par le chômage au cours de leur vie professionnelle. »

Concernant l’assurance chômage « universelle« , si l’ex ministre souhaite d’une part l’étendre aux salariés qui démissionnent (droit utilisable une fois tous les cinq ans), ainsi qu’aux non-salariés, il compte d’autre part suspendre les allocations en cas d’insuffisance des efforts de recherche d’emploi ou de refus d’offres raisonnables, et renforcer les moyens de Pôle emploi pour accroître le contrôle de la recherche d’emploi.

Sur le même sujet

> François Fillon, ses propositions pour l’emploi
> Benoît Hamon, ses propositions pour l’emploi
> Marine Le Pen, ses propositions pour l’emploi
> Jean-Luc Mélenchon, ses propositions pour l’emploi

Catégories
  • Faire le point
NVP_admin

Par L'équipe Nouvelle Vie Pro

Partager cet article :
La rédaction vous conseille
nouvelleviepro-comment-faire-reconversion-sans-perte-salaire
1 décembre 2022
  • La ptite voix
  • Créer son entreprise
  • Devenir indépendant
  • Faire le point
  • S'informer
Les conseils des pros pour réussir votre reconversion
30 novembre 2022
  • Incontournable
nouvelleviepro-maria-schools
22 novembre 2022
  • Focus métier
17 novembre 2022
    nouvelleviepro-comment-se-reconvertir-3-etapes
    9 novembre 2022
      • Changer d'emploi
      • Créer son entreprise
      • Devenir indépendant
      • Faire le point
      • S'informer
      • Se former
      Salon Nouvelle Vie Pro le 8 novembre : abordez votre reconversion étape par étape
      24 octobre 2022
        28 septembre 2022
          Voir toutes les actualités

          2022 Tous droits réservés