1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Mobilité
  8. /
  9. Création d'entreprise
  10. >
  11. 6 métropoles régionales où entreprendre et travailler

6 métropoles régionales où entreprendre et travailler

6 métropoles régionales où entreprendre et travailler
Mis à jour le 26/04/2017 - Publié le 24/04/2017

Pourquoi ne pas lancer sa carrière en France, en dehors de Paris ? Découvrez les six métropoles régionales qui offrent le plus d’opportunités entrepreneuriales.

Si Paris est la capitale économique du pays, à présent les opportunités se sont délocalisées. Six métropoles régionales seraient particulièrement porteuses en termes d’emploi et d’entrepreneuriat, d’après une enquête réalisée par les Echos Start. Tour de France des métropoles régionales qui offrent le plus d’opportunités à ceux qui souhaitent lancer leur carrière sur le territoire français…

Lyon, la ville qui fait confiance aux jeunes

A Lyon, multinationales et start-up cohabitent. Panzani, Bjorg ou encore Blédina : la ville est devenue un véritable QG de l’agro-alimentaire. De gros laboratoires pharmaceutiques y sont également implantés : Sanofi, Beyer ou Mylan.

Parallèlement à cela, Lyon est considéré par beaucoup comme la ville la plus adaptée à l’entrepreneuriat, notamment dans les domaines qui se rapportent aux télécoms, à l’informatique ou au conseil.

En bref

Il serait plus simple d’entreprendre dans cette ville qu’ailleurs : les espaces de co-working sont nombreux, les incubateurs aussi. Ces derniers sont généralement rattachés à des écoles comme l’Insa ou l’EM-Lyon.

Malgré tout, un grand nombre de rendez-vous économiques se déroulent encore en région parisienne. Lyon se situe à deux heures de train seulement de la capitale, un sérieux atout.

Lire aussi >> 6 jeunes sur 10 ont envie de créer une entreprise

Toulouse, là où les salariés sont le plus épanouis

Dans l’esprit commun, Toulouse rime avec industrie aéronautique. Une réputation avérée puisque la ville abrite effectivement de nombreuses entreprises de ce domaine, notamment Airbus. Ainsi, à Toulouse, les secteurs de la logistique et des transports se montrent prometteurs.

Par ailleurs, les biotechnologies, la robotique, l’immobilier, le BTP sont également sur la liste des domaines prisés à Toulouse.

La ville de Toulouse a été labellisée French Tech en 2014

Depuis 2 000, l’incubateur de la Région Midi-Pyrénées a accompagné plus de 200 start-up, génératrices de 1 220 emplois.

Lire aussi >> Quels sont les secteurs porteurs pour la création d’entreprise ?

Lille, capitale du digital

L’emplacement géographique de Lille constitue un avantage considérable pour un grand nombre d’investisseurs. En plus de sa proximité avec Paris (seulement une heure de TGV), Lille se trouve proche de l’Angleterre, la Belgique et l’Allemagne.

Lille s’inscrit donc en plein carrefour européen : un avantage économique évident. Cette localisation privilégiée fait de la région Hauts-de-France, la deuxième de France en termes de sièges sociaux.

En bref

Historiquement célèbre pour sa tradition industrielle, particulièrement textile, Lille est désormais reconnue pour sa fibre digitale.

EuraTechnologie est l’illustration parfaite de cette migration sectorielle : le pôle d’excellence dédié aux technologies de l’information et communication a investi deux anciennes usines textiles. Aujourd’hui EuraTech se place comme le premier incubateur français dans son domaine. Pour toutes ces raisons, Lille se place comme une ville extrêmement dynamique et surtout très prometteuse.

Strasbourg, l’Eurométropole qui compte 32 % de moins de 25 ans

Tout comme Lille, la situation géographique de Strasbourg influence également son poids économique. Située à la frontière allemande, à quelques kilomètres de la Suisse, il est question d’une ville profondément internationale. Parlement européen, Cour européenne des droits de l’homme, le système d’information Schengen : les opportunités diplomatiques et politiques ne manquent pas.

Etant donné son caractère industriel, l’Alsace est une région qui accueille volontiers les ingénieurs. Souvent, ces entreprises souhaitent investir dans la recherche et le développement.

Par ailleurs, bien que la ville de Strasbourg compte de nombreuses entreprises internationales telles qu’Adidas ou Puma, elle n’échappe pas à la vague des start-up, notamment dans le secteur écologique. Effectivement, à Strasbourg la conscience écologique est particulièrement présente.

Nantes, la ville (ultra) connectée

Que ce soit pour son cadre de vie ou son dynamisme économique, Nantes est une ville de plus en plus prisée, tant chez les seniors que chez les juniors. Avec un taux de chômage moins élevé que la moyenne, il est question d’une ville attractive.

Nantes est connue pour sa dimension connectée

En plus des nombreux espaces de coworking, de networking existants, des événements tels que le Web2Day ou la Nantes Digital Week confirment cette appétence pour le numérique.

A Nantes, les collaborations entre grandes entreprises et start-up deviennent régulières. Eram, par exemple, a déjà travaillé avec de jeunes entreprises pour concevoir une chaussure connectée.

Lire aussi >> Franchise : les régions les plus dynamiques pour créer une entreprise

Aix-Marseille, une économie ensoleillée

Avec 1,8 millions d’habitants, la récente métropole Aix-Marseille-Provence est considérée comme dynamique. Plus de 750 000 emplois salariés y seraient occupés.

Ce dynamisme économique se traduit par un vivier de start-up très fourni : plus de 400 structures, qui réalisent en moyenne 15 % de croissance par an ! Spécialisées dans les objets connectés, les biotechnologies et le transmédia, ces start-up sont accompagnées par nombreux accélérateurs, privés et publics.

Par ailleurs, nombreuses sont les grandes entreprises implantées dans cette région : Ricard, Odalys, Haribo, Autogrill, Alinéa, Onet ou Voyage Privé, mais aussi CMA-CGM, numéro 3 mondial du transport maritime.

Quelle que soit la taille de la structure, travailler à Aix-Marseille, c’est travailler au soleil !

Par Louisa Ram

Lire aussi

> Les meilleures villes où travailler en 2017
> Pourquoi les salariés changent-ils d’emploi ?
> Où partent travailler les cadres ?

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS