1. Nouvelle Vie Professionnelle
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Emploi
  6. /
  7. Mobilité
  8. >
  9. Les meilleures villes où vivre et travailler dans le monde

Les meilleures villes où vivre et travailler dans le monde

Les meilleures villes où vivre et travailler dans le monde
Mis à jour le 12/12/2017 - Publié le 29/11/2017

Vous rêvez d’expatriation ? Découvrez le classement des meilleures et pires villes au monde où vivre et travailler, d’après le classement Expat Insider.

Top 10 des villes où s’expatrier

Quelles sont donc ces villes où les expatriés sont heureux, les loyers abordables et le travail épanouissant ? L’association InterNations a dressé cette liste des meilleures villes internationales pour Expat Insider. Environ 8000 expatriés vivant dans 40 pays différents se sont exprimés à propos de la qualité et du coût de la vie urbaine, la qualité de la vie professionnelle et la facilité d’installation.

  • 1 – Manama (Bahreïn)
  • 2 – Prague (République tchèque)
  • 3 – Madrid (Espagne)
  • 4 – Kuala Lumpur (Malaisie)
  • 5 – Amsterdam (Pays-Bas)
  • 6 – Barcelone (Espagne)
  • 7 – Johannesburg (Afrique du Sud)
  • 8 – Bangkok (Thaïlande)
  • 9 – Bâle (Suisse)
  • 10 – Francfort (Allemagne)

Manama, capitale de Bahreïn, dans le Golfe persique, arrive en tête de liste. Cette ville est plébiscitée pour l’accueil chaleureux de ses habitants et le fait que de ne pas parler arabe ne constitue pas un obstacle pout s’y installer.

Prague est la ville européenne n° 1 pour les expatriés

Ses points forts ? De réelles opportunités professionnelles et un coût de la vie peu élevé.

Quant à Madrid, 3e du classement, elle séduit surtout pour son offre de loisirs et la douceur de son climat. On notera la présence d’une deuxième ville espagnole dans ce classement : Barcelone, 6e. Un record pour l’Espagne !

Lire aussi >> Portrait-robot du couple expatrié

Les pires villes selon l’avis des expatriés

Paris arrive seulement en 49e position (sur 51 pays) de ce classement. Ses points faibles ? Paris est une ville chère où il est difficile de se loger. Les Parisiens ne sont pas jugés très accueillants ; plus de 50 % des expatriés trouvent qu’il est difficile de s’y faire des amis et qu’il est difficile de s’intégrer sans parler français. Après Paris, les deux dernières villes à fuir : Djeddah (deuxième ville d'Arabie saoudite) et Lagos (plus grande ville du Nigeria et du continent africain).

Lire aussi
> Travailler à l’étranger
> Top 20 des pays qui attirent le plus les moins de 35 ans
> Les Français rêvent de faire une pause dans leur vie professionnelle

Toutes les actualités

Ajouter
Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager par email S'abonner au flux RSS